AUTOUR DE LA FOURMI MESSOR BARBARUS

Pour les passionnés de l'espèce
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le blog de Ko-Cha............... (31/03/2010 => 23/02/2013).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ko-cha



Nombre de messages : 118
Age : 45
Localisation : Val-de-Marne (94)
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Le blog de Ko-Cha............... (31/03/2010 => 23/02/2013).   Mer 31 Mar 2010, 14:38

31/03/2010

note : je scinde ce post en deux car il risque de devenir trop imposant Very Happy

Bonjour à tous,

Voici le démarrage de mon petit blog de débutant dans l’élevage des Messor barbarus.
La Reine est issue d'un essaimage qui a eu lieu en octobre 2008 (d'après les informations du site où je me la suis procurée).

9h15 : elles arrivent !!!!!! Smile Smile Smile

Premiers pas
- Je regarde rapidement si tout le monde va bien : je vois la Reine bouger (premier point positif !!). Elle est entourée de petites ouvrières Minor (je n’ai pas regardé assez longtemps pour les compter ou voir s’il y avait ou non un Media ... note à 17h50 : il n'y en a pas, tant mieux ça ne sera que plus agréable d'en voir un naître ! Smile ). J’en vois même une transporter une larve. Je ne m’attarde pas trop car je ne veux pas les stresser plus que nécessaire (48 heures de voyage, des températures désagréables pour elles et là subitement de la lumière). Je les place immédiatement sur une plaque en éponge végétale (pour éviter les vibrations) et dans une pièce chauffée à 20,5°C dans le noir (avec en plus un torchon plié en 6 par dessus pour ne pas les déranger si je dois allumer la lumière ou ouvrir faiblement le volet) et sans bruit.

- Je commence l’humidification du nid (Biorama V3) qui doit durer 5 heures avec de l’eau de source faiblement minéralisée (résidu sec à 180°C de 274 mg/L) à température ambiante.

- Je cours acheter i) de la semoule de blé semi-complète bio, ii) du quinoa bio, iii) un mélange de graines bio (lentilles coupées en deux, soja, riz complet)

- j’installe l’étagère que je leur réserve : tout (nid, système de chauffage, boîtes contenant la nourriture, et autre) sera posé sur les plaques en éponge végétale (lavables et qui seront donc toujours propres pour limiter l’accès à la poussière et aux acariens près du nid) pour éviter les vibrations dont elles ont horreur. J’ai ressorti ma vieille loupe qui a plus de 30 ans et qui me servait déjà à l’époque à aller les regarder dans la nature, des pinceaux (un souple et un plus dur), une pince à épiler, une seringue et un thermomètre qui peut mesurer la température à deux endroits différents et enregistrer pour les deux endroits les min et max.

J’installe également le système de chauffage qui est à la base un tapis collant chauffant de 4W (dimensions 10cm*12,5cm) : comme je ne souhaite pas chauffer par le bas ce que je trouve i) peu naturel, ii) pourvoyeur de buée et iii) ne permettant pas un gradient de température pour laisser le choix aux Messor, je le colle donc sur une structure en bois pour permettre un chauffage vertical (le plus grand côté mis horizontalement) et je colle sur la partie collante chauffante une feuille de papier aluminium très résistante (spécial barbecue :joker: ).

- je fais des essais de chauffage pour ne pas faire de bêtises. Après 3h00 de chauffe,voici les résultats (tapis de 4W)
• Un tube de thermomètre directement posé sur la plaque indique 33°C soit +12,5°C par rapport à la pièce
• Un thermomètre posé sur la plaque (et donc avec du plastique épais de 1mm entre la plaque et le tube) indique 27°C soit +6,5°C par rapport à la pièce
• Un thermomètre posé à 1cm devant la plaque indique 21,2°C soit +0,6°C
• Un thermomètre posé à 15cm (longueur du nid) indique 20,7°C soit +0,2°C

- Je choisis donc l’option de mettre le nid le plus près possible de la plaque chauffante (environ 1mm à cause du rebord du couvercle, mais ça devrait suffire et m’assurer que la température ne va donc pas être trop chaude). Les Messor auront donc un gradient d’humidité (humide en bas, sec en haut) et de température (tiède vers le mur et plus frais vers l’extérieur). Pour le plus grand gradient, je positionne le Biorama la largeur face à moi et je bouche une largeur et une longueur. Le gradient de température sera dans la seule longueur disponible, la largeur disponible sera fraîche.

Ko Smile


Dernière édition par Ko-cha le Dim 04 Avr 2010, 17:36, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ko-cha



Nombre de messages : 118
Age : 45
Localisation : Val-de-Marne (94)
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Le blog de Ko-Cha............... (31/03/2010 => 23/02/2013).   Mer 31 Mar 2010, 16:10

31/03/2010 suite


14h15 : Le grand déménagement !!!!

- J’ouvre le tube et le place délicatement sur l’aire de chasse le coté humide vers le chauffage (pour que ça sèche plus vite et les incite à emménager). J'ai pu apercevoir la Reine avec un peu plus de lumière pour voir ce que je faisais et il me semble qu'elle a la tête rouge brique sombre et le corps noir. Préalablement j’avais mis à trois endroits différents quelques graines de quinoa, de la semoule et quelques graines fournies avec le Biorama + un bouchon en plastique avec de la gaze en tissu imbibée d’eau de source (la même que pour humidifier le nid).

14h20 : je suis très surpris car 1/2 des ouvrières (les plus grosses) ont déjà visité toute l’aire de chasse et ont déjà amené dans le tube une graine de quinoa (youpiiii), la Reine ne bouge pas après s’être positionné le gastre vers le coton humide du tube mais n’a pas l’air stressée et les petites ouvrières sont autour d’elle et semblent s’occuper d’elle. La pièce est dans la pénombre pour ne pas les agresser.

14h30 : première ouvrière dans le nid qui inspecte la partie "largeur" du Biorama c'est-à-dire la plus fraîche. Cinq minutes après elles sont 3 à déambuler dans ce même endroit Smile et à y rester tandis que 3 graines supplémentaires de quinoa sont rentrées dans le tube.

15h00 : toujours personne n'a visité la partie "longueur" (amusant car c'est celle que j'aurais préféré (gradient de température et surtout là où il y a le moins de lumière) ; toujours la première pionnière dans la partie largeur. Nouveauté : certaines ouvrières sortent des graines du tube pour les mettre dessous sur l'aire de chasse (je ne sais pas si ce sont les miennes ou celle (de quinoa également) qui étaient déjà présentes dans le tube et qui sont peut-être plus humides et donc à faire sécher ?? à voir).

15h30 : La colonie est très calme, pas du tout stressée ce qui me déstresse également !!! Enfin la première visiteuse de la partie "longueur" et sept ouvrières visitent la partie "largeur" (la plus fraîche et "lumineuse" du nid). Quinze minutes plus tard elles sont 14 ouvrières ... elles adorent cette partie (plus personne dans l'autre ... mes Messor sont-elles des mutantes non frileuses ??? hihi clown ... mais c'est peut-être aussi que la dimension plus restreinte est rassurante ?)

15h50 : Ca va vite !!! une larve est transportée dans le nid dans la partie humide qui est largement visitée (N=16). Une fois la larve posée, toutes sont sorties sauf l'ouvrière qui reste à côté et la reprend pour la trimbaler dans tout le nid (étonnant ça). Avant ça il y a eu un étrange manège : une des petites Minor est enfin venue visiter le nid et est restée pliée en deux à frotter son gastre sur la paroi en roche reconstituée presque 10 minutes alors qu'une plus grosse venait se frotter (la lécher ?) à elle ... puis elles sont reparties comme si de rien n'était (j'avais jamais vu ce comportement en extérieur).

15h55 : Sa Majesté est dans le nid !!! je crois rêver de la rapidité !! et des oeufs (N=3) sont dans une chambre humide et une larve dans une autre !!

16h00 : presque toute la colonie est dans une chambre humide du bas avec la Reine, les oeufs et la larve (il y a trop de monde pour que je distingue s'il y en a d'autres avec la faible luminosité) et déjà quelques ouvrières apportent une graine dans un grenier plus sec au dessus de la chambre de la Reine. La partie "longueur" commence néanmoins à être visitée par trois ouvrières.

16h10 : comme je m'y attendais la Reine est une gigoteuse chez les Messor barbarus et a déjà déménagé dans l'autre chambre humide ... les oeufs (j'en vois une grappe d'au moins 5 !) ont été amenés avec elle mais pas la larve et cette dernière, restée dans l'autre chambre humide est déposée sur un lit de graines de quinoa. Le grenier continue (très lentement car tout le monde ou presque s'occupe de Sa Majesté) à se remplir mais uniquement à partir des graines en provenance du tube (plus du tout de l'aire de chasse) ... le temps d'écrire cette phrase qu'elle a déjà déménagé dans la première chambre Smile
Je pense qu'il y a un Imago avec la Reine car il est plus petit et bien plus clair que toutes les autres Minor présentes dans la colonie.
Le petit manège avec une fourmis pliée en deux qui se frotte à la paroi et une autre qui se colle à elle se répète plusieurs fois à plusieurs endroits ... sans doute une façon de mettre l'odeur et de marquer le territoire ?
Depuis le début personne n'est venu voir le tissu imbibé d'eau ... il faudra surveiller ça car peut-être que le bouchon est trop haut ... à voir !

16h30 : Les Messor barbarus correspondent parfaitement à la fable de la cigale et la fourmi !! les greniers supérieurs sont presque déjà remplis et une salle du bas se remplie également. Quelques graines ont été amenées dans la chambre de la Reine qui est maintenant très calme et n'a plus la bougeotte.

16h50 : Toutes les graines de quinoa (celles du tube et les miennes disposées dans l'aire de chasse) ont été amenées dans le nid. Pour le moment aucun grain de semoule ne semble avoir été touché ni les graines envoyées en même temps que le nid. La partie "longueur" est constamment visitée par une ou deux ouvrières mais jamais plus. Dans la partie "largeur" la chambre de la Reine est calme et remplie de monde tandis que d'autres semblent déplacer constamment les graines entre les greniers et parfois les sortir dans l'aire de chasse avant de les entrer à nouveau.

17h00 : j'ai retiré le tube désormais complètement vide (j'ai bien inspecté le coton imbibé et comme je le pensais tous les oeufs ont déjà été emmenés dans le nid) ; je retire également l'abreuvoir et le remplace par une simple feuille de film plastique étirable sur laquelle je pose le tissu imbibé d'eau : plusieurs fourmis viennent voir et marchent (enfin) dessus

17h20 : quelques grains de semoule sont maintenant apportés dans le grenier mais on est loin de l'engouement provoqué par le quinoa. Ca fait maintenant 30 minutes que dans la chambre de la Reine rien ne bouge et que les plus petites des Minor (environ 2/3 de la colonie) sont agglutinées sur elles sans bouger (pour la rassurer après le gros stress du voyage et de l'emménagement ?). les plus grosses Minor quant à elles continuent de visiter l'aire de chasse et la partie "longueur" ou à classer et transporter les graines.

17h45 : La Reine a bougé et est accompagnée de deux petites ouvrières dans un des greniers (elle est magnifique !!!!). Toutes les autres restent sur les oeufs dans la pièce humide ... au bout de quelques minutes certaines commencent à la rejoindre ... mais 7 minutes plus tard la revoilà à la même place entourée de toutes ses filles les plus petites Smile

18h40 : un nouveau changement est en train de s'opérer : des ouvrières sont en train d'amener des graines dans la partie "longueur" et je commence à voir une toute petite Minor mettre son odeur sur les parois ... à voir si un nouveau déménagement se prépare ? Pour le moment la Reine reste tranquillement dans une chambre humide de la partie "largeur". (note : si elles investissent les deux il faut sans doute que je m'attende à voir des chambres dépotoir se créer car il y aura trop d'espace ... à surveiller). Les quelques (N=2) toutes petites Minor qui reviennent de la partie "longueur" vont directement entre les antennes de la Reine "au Rapport" peut être Smile en tout cas l'attitude de la Reine a changé elle a la tête et les antennes pointées vers la sortie de la partie "largeur" comme si elle voulait sortir sur l'aire de chasse ... mais finalement elle s'en retourne dans les chambres humides du bas de la partie "largeur"

18h55 : La Reine vient de sortir sur l'aire de chasse avec une toute petite Minor sur le thorax (ce qui est très amusant). Elle n'est pas du tout stressée et prend son temps et s'arrête même pour "sentir" les graines sur l'aire en passant puis va directement dans les chambres très humides (car chauffées et donc embuées) de la partie "longueur" (je ne peux plus la voir ... il faudra attendre que la première grosse humidification se tasse et que le nid redevienne un peu plus sec). Elle se place à l'endroit le plus chaud et humide du nid (et le plus sombre aussi ... bref elle a finit par m'écouter quand j'ai dit que c'était le coin que j'aurais choisi dès le début, non mais ! :santa: ). Cinq minutes après il n'y a plus d'oeufs dans la partie "largeur", ils sont tous avec la Reine. C'est assez impressionnant la manière qu'elles emploient pour transporter l' Imago : elles s'en emparent entre les mandibules (l' Imago tout recroquevillé) et le bougent comme si c'était une graine.

19h15 : La plupart des graines ont été déplacées dans la partie "longueur" mais dans une chambre assez humide ... je sens qu'elles vont devoir tout re-déplacer, elles aiment le travail !! La Reine commence à visiter toute la partie "longueur".

20h25 : Je suis rassuré, le trop plein d'humidité due à la première humidification du nid et du chauffage avait collé certaines graines entre-elles et à la paroi. Les ouvrières commencent à ressortir les graines sur l'aire de chasse pour les faire sécher certainement Smile La Reine reste depuis 1 heure dans le coin le plus chaud et humide.

20h55 Le nid est désormais assez bien organisé. 1) La partie "longueur" : les chambres du bas les plus humides sont le domaine de la Reine et des toutes petites Minor, les oeufs et la larve étant dans le coin le plus chaud et humide tandis que la Reine se promène dans le gradient de chaleur mais en restant le plus souvent là ou c'est humide. Il y a quand même quelques graines (peu). Les salles du haut sont malgré tout assez humides (buée sur les vitres) à cause du chauffage plus près (je n'imagine pas si je l'avais mis sous le nid, l'horreur !) et contiennent quelques graines de quinoa (qui vont parfois dans les salles du bas avant de remonter d'ailleurs). 2) La partie "largeur" n'est plus qu'un grand grenier très bien organisé : les deux salles du bas (fraîches mais un peu humides mais bien moins que dans l'autre partie du nid) contiennent uniquement des graines de quinoa ; la salle en haut à gauche contient les quelques grains de semoule et est donc presque vide ; la salle en haut à droite contient du blé concassé (qui était dans le tube et que je n'avais pas encore bien repéré).

21h30 dans une des salles où se trouve le blé concassé, loin des graines se trouve un cadavre d'une toute petite Minor (bien plus petite que toutes les autres). Était-ce la toute première à naître ? Quoi qu'il en soit elle a été mise le plus loin possible du couvain. Et puis la mort fait partie de la vie donc pas de souci tant que Sa Majesté est en forme Smile et que ça ne se propage pas.
J'ai prévu d'éteindre le chauffage (le tapis chauffant, la pièce restera quant à elle autour de 20-21°C) maintenant et de le remettre demain vers 7h00-7h15.

J’essaierai de poster une ou deux photos de l’installation (sans les fourmis car je veux les laisser tranquille tant qu’elles ne seront pas installées et tranquilles dans le nid) dès que j'aurai réussi à me connecter sur le site d'hébergeur d'image qui veut pas de moi ! pig.

Ko Smile


Dernière édition par Ko-cha le Dim 04 Avr 2010, 17:46, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ko-cha



Nombre de messages : 118
Age : 45
Localisation : Val-de-Marne (94)
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Le blog de Ko-Cha............... (31/03/2010 => 23/02/2013).   Jeu 01 Avr 2010, 08:25

01/04/2010

5h00 : Non non je n'étais pas encore levé Razz mais le thermomètre enregistre les minima et 5h00 correspond à l'heure de remise en route (ou plutôt de montée en chauffe) du chauffage central et est donc le moment le plus froid de la nuit. La température de la pièce est descendue à 18,9°C et celle près du mur à 18,7°C (mur au nord et aujourd'hui il fait 2°C dehors avec du vent donc ça ne va pas trop se répéter !)

6h30 : Il fait maintenant environ 19,5°C partout dans la pièce. Toute la fourmilière est avec la Reine dans la chambre la plus humide de la partie "longueur" sauf une ouvrière qui explore toute seule l'aire de chasse. Chose étrange le "cadavre" a disparu : il n'est plus dans la partie "largeur", je ne le vois nulle part dans l'aire de chasse et n'arrive pas à le voir dans la partie "longueur" (mais il y a peu de lumière et encore pas mal de buée donc rien n'est certain). Peut-être que la petite Minor n'était pas morte ... à voir. Les grosses graines allongées fournies en même temps que le Biorama on été bougées : le tas est bien plus étalé dans l'aire de chasse et une seule se trouve dans le grenier de la partie "largeur" (d'abord dans la chambre sèche puis 10 minutes après dans l'humide).

7h20 : Il fait 20,2°C dans la pièce et je mets en route le chauffage (tapis mis verticalement) ... il y a plus d'ouvrières (N=4) dans l'aire de chasse ... elles semblent assez sensibles à la température (en dessous de 20°C elles bougent beaucoup moins). Elles vont passer toute la journée dans le noir et sans bruit.

Pour avoir une vision plus juste de la température du nid je colle la sonde du thermomètre directement sur l'extérieur du nid juste à côté de la plaque chauffante car jusqu'à présent elle était devant sur l'éponge et ne donnait pas vraiment la température du nid, endroit clos.

17h00 : Le thermomètre a enregistré le minimum à 17h00 puisque c'est l'heure à laquelle le chauffage central remonte en chauffe ... il s'agit donc de la température de journée crée par le tapis de chauffe. A 15cm du tapis il fait alors 21,2°C, la sonde sur le nid indique 24,8°C (un différentiel de 3,6°C).

18h00 : Je monte d'une gradation le radiateur et mets la pièce dans la pénombre. A peine 1,5 jours depuis que j'ai donné les graines de quinoa qu'elles germent déjà ! Dans la partie "largeur" il n'y en a que deux de germées et à voir comme elles les sortent pour les mettre dans l'aire de chasse, j'en déduis que c'est ce grenier qu'elles ont vidé en premier. Dans la partie "longueur" (la plus chaude et humide) elles sont quasiment toutes germées et ça ne semble pas les troubler. La Reine est calme et se promène dans les chambres humides et sèches de la partie "longueur". Le couvain n'est pas visible à cause de la buée.

19h00 : Manipulations du nid
1) Dans le Biorama il n'y avait qu'un petit bouchon de caoutchouc permettant de condamner une des parties du nid. J'avais donc utilisé de la gaze en tissu pour condamner la deuxième partie. Mais voilà GRRR !!!! Mad le bouchon en caoutchouc est trop petit par rapport à l'entrée et je vois une des petites y entrer alors que c'est la partie la plus chaude car directement en contact avec le chauffage. Donc je me résigne à bouger le nid, attendre que la petite ressorte, je balaie avec le pinceau autour du bouchon et le remplace par un bouchon en tissu ! les ouvrières en surface courent partout ... la Reine réagit, elle fait un peu profil bas. Je remets en place le nid et quelques seconde après la Reine est très calme (c'est vraiment une cool je trouve par rapport à ce dont je m'attendais en lisant d'autres expériences) ce qui calme assez vite les ouvrières.

2) Après 2 heures de chauffe (chauffage central) dont 1 heure boostée il fait 26,5°C dans le nid (en gros car la sonde est sur le plexiglas à l'extérieur juste à côté du tapis) et 22°C à 15cm du tapis chauffant (un différentiel de 4,5°C). (je remets donc le radiateur en position habituelle pour ne pas trop chauffer d'un coup ... en revanche cette nuit je pense peut-être continuer avec le tapis chauffant mais à 3-5 cm pour ne pas avoir une chute des températures en dessous de 19°C).

3) Le grenier de la partie "largeur" a été nettoyé, il n'y a plus aucune graine germée et il continue à être vidé (tout est déposé dans l'aire de chasse ... que j'ai prévue de nettoyer demain soir si je peux).

4) Je ré-humidifie la gaze destinée aux fourmis qui auraient soif même si je pense qu'elles doivent en premier lieu boire la condensation.

20h40 : La danse de la Reine Une des ouvrières a fait faire un tour à la larve dans les chambres du haut ce qui a déclenché une étrange danse chez la Reine : elle se contorsionne (un peu comme les petites Minor juste avant les déménagements) et dépose des trainées de liquide à partir de son gastre sur la pierre reconstituée (pas sur les parois de plexiglas) ... elle en dépose à quatre endroits différents dans les chambres du haut de la partie "longueur" ... une façon de marquer son territoire et de se sentir pleinement chez elle ? en tout cas après cette séance, elle retourne tranquillement dans une chambre plus bas

21h05 : Le nettoyage du nid Pour une petite colonie je la trouve très propre (et qu'est ce qu'elles peuvent travailler c'est fou, tout le temps en train de bouger). La partie "largeur" a été complètement nettoyée, il ne reste plus que quelques graines qui ont l'air encore sèches, toutes les autres sont dans l'aire de chasse. La partie "longueur" commence à être nettoyée et c'est assez drôle car comme toutes les graines ont germé et on assez vite grandit avec la chaleur et l'humidité elles s'y mettent à deux voire trois pour les déplacer ... et la coordination c'est pas encore ça Laughing

21h35 : encore un essai de température : je viens de déplacer le nid délicatement (en faisant glisser la feuille d'éponge végétale) à 3cm du tapis chauffant afin de tester la température du nid dans 1 heure (pour l'instant c'est à 26,7°C). Les fourmis se fichent éperdument de mes manipulations avec le nid cette fois, elles s'habituent à mes excentricités :geek:

22h20 Je rapproche le nid à 1cm de la plaque car la température est peu différente de celle de la pièce à 3cm (22°C versus 21,6°C) ... à revoir dans 20-30 minutes. J'ai bien regardé partout, pas de trace de cadavre de fourmi ... comme il n'y a que là où se trouve le couvain que je ne peux voir, il me semble peu probable qu'elles l'aient apporté justement ici ... je commence à me dire qu'elle était juste sonnée (pour une raison qui m'échappe) ... à voir quand le nid sera plus sec (pour activer j'ai retiré le bouchon de la réserve d'eau depuis hier ce qui a bien asséché la partie "largeur" mais nécessitera d'être attentif à l'hygrométrie) ... bon ce sera mis à 0,5cm de la plaque car sinon il n'y a pas un effet significatif à mon sens ... à vérifier sur les relevés de 5h00 du matin enregistrés par le thermomètre. (et cette fois la Reine et les toutes petites Media en ont assez que je bouge le nid, je les laisse donc ensuite tranquille ... je reviens juste vérifier que tout est calme vers 23h15)

Ko Smile


Dernière édition par Ko-cha le Ven 02 Avr 2010, 13:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ko-cha



Nombre de messages : 118
Age : 45
Localisation : Val-de-Marne (94)
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Le blog de Ko-Cha............... (31/03/2010 => 23/02/2013).   Ven 02 Avr 2010, 08:11

02/04/2010

5h00 : Aujourd'hui les minima enregistrées par le thermomètre sont de 19,6°C pour la sonde posée sur le nid côté tapis chauffant et de 19,3°C pour celle à 15cm ...le tapis a permis de ne pas chuter en dessous de 19°C ce qui était l'objectif.

6h30 : encore un déménagement !
Je repousse le nid contre la plaque chauffante (à 1mm ... 40 minutes après, la température est à 24,9°C)) et là surprise, la Reine et le couvain ont été déménagés et sont revenus dans la partie "largeur" ; les quelques graines qui s'y trouvent sont des graines non germées et il me semble que cette partie est désormais assez sèche (pas d'eau en dessous de cette partie dans la réserve et aucune buée dans aucune chambre) ... je suis très content du coup de leur avoir fourni un choix entre un endroit humide et un endroit plus sec ! Du coup, comme je peux voir tout le nid, je pense estimer la colonie à environ 30 ouvrières (difficile à dire précisément car les toutes petites Media sont agglutinées sur les oeufs et la larve). De plus je confirme qu'il n'y a aucune trace du "cadavre" nulle part ... donc aucune perte à déplorer.
La partie "longueur" (beaucoup moins humide maintenant mais avec encore de la buée) n'est plus qu'un grenier occupé par trois ou quatre ouvrières qui trient les graines et emportent les germées dans l'aire de chasse et ramènent celles non germées (toujours que de quinoa). L'aire de chasse est désormais jonchée de graines de toutes sortes parfois germées ... là où j'avais mis la semoule c'est désormais un dépotoir (je vais les laisser sans semoule un moment et retenterai plus tard).
La colonie est beaucoup plus tonique ce matin qu'hier ... comme quoi il est possible que 19°C soit un seuil qui sépare l'activité de la léthargie Smile (impossible à dire sur une seule observation)

Première confrontation au ménage de la pièce ! (à noter que la Reine et son couvain ont redéménagé dans la partie "longueur") Les fourmis nettoient leur nid assez souvent, et nous aussi ! et la pièce des fourmis doit de toute façon l'être également (peut-être même plus pour éviter la poussière et les moisissures (car un peu plus chaud et humide). Le but était de ne pas les stresser trop et de ne pas faire entrer de la poussière (avec des milliers d'acariens à la clef) dans le nid et l'aire de chasse. J'ai donc couvert complètement le Biorama avec un torchon, bien aéré la pièce pendant toute l'opération puis enlevé les poussières et passé l'aspirateur (avec la roto-brosse sur le tapis qui produit un grand bruit et des vibrations). Et bien apparemment tout s'est bien passé (peut-être aussi un des effets atténuants des feuilles d'éponge et du torchon) ... en enlevant le torchon les fourmis étaient calmes et tranquilles (on verra ce soir quand je vais nettoyer pour la première fois l'aire de chasse Smile )

Gradient de température au cours de 24 heures en semaine :
- dans la pièce la température en semaine oscille i) la nuit entre 21,5°C à 22h00 et 18,7°C à 5h00 et ii) le jour entre 18,7°C à 5h00 et 20,0°C à 8h00 puis entre 19,5°C à 17h00 et 21,5°C à 22h00
- la température de la sonde placée sur le plexiglas à côté du tapis chauffant (en sachant que la température du nid varie beaucoup plus lentement car en pierre et en espace clos et surtout il faut passer les 2mm de plexiglas) oscille i) la nuit entre 26,7°C à 22h00 et 19,6°C à 5h00 et ii) le jour entre 19,6°C à 5h00 et 24,7°C de 8h00 à 17h00 puis de 24,7°C à 17h00 à 26,7°C à 22h00.

Nettoyage du nid :
Depuis le début, le dépotoir se trouve au même endroit : pas trop loin de l’entrée de la partie "longueur" et loin de l’abreuvoir (seul coin humide de l’aire de chasse). Ce soir je l’ai trouvé assez conséquent avec de nombreuses graines germées, toutes la semoule (ou presque), de nombreux débris de graines (ce qui signifie qu’elles ont consommé des graines ?? à voir) et quelques graines allongées fournies avec le Biorama.
J’essaye une approche avec une pince à épiler et je m’aperçois très vite que ça va être la galère ! je mouille donc le plus gros pinceau et commence à attraper toutes les graines. Je décide donc de retirer l’abreuvoir, retirer toutes les graines et avec le pinceau propre et humide je frotte doucement toute l’aire de chasse.
Quelques curieuses étaient là pour observer mais après, pendant que ça séchait, j’ai remarqué un comportement qu’on aperçoit dans la Nature avec ces fourmis : elles s’agglutinent à l’entrée du nid la tête à peine sortie pour capter/voir/sentir ce qui se passe au-dessus.

Essais de nouvelles graines :
Les fourmis commères (Laughing) ont cessé de l’être quand j’ai commencé à installer de nouvelles graines : des lentilles corail coupées en deux, du riz complet et des graines de soja jaune concassées (toutes bio et précuites). Comme je le pensais, les grains de riz, de la même taille que les graines fournies avec le Biorama, sont boudées (taille certainement trop importante pour des Minor ?) avant d'être apportées finalement au bout de 15 minutes dans le dépotoir (alors que celles fournies avec le Biorama avaient été étalées partout dans l'aire de chasse). Les lentilles corail sont directement amenées au dépotoir sans se poser de question (c’est assez drôle à voir d’ailleurs … à réessayer plus tard). Les graines concassées de soja (à peine plus grosses que les graines de quinoa) suscitent tout de suite un intérêt dépendant de la taille de l’ouvrière : les plus grosses en emmènent dans les greniers, les autres les placent dans le dépotoir.
A voir comment va évoluer cette fois le dépotoir Smile parce que ce n'en est pas forcément un après tout ? car cette fois les graines sont assez bien rangées par catégories.
Autre changement, j'ai jeté la gaze humide posée sur le film plastique pour essayer l'abreuvoir fourni avec le Biorama ... on verra d'ailleurs si je ne mets pas les deux pour comparer.

Le dépotoir :
Je me demande vraiment si le dépotoir en est un car maintenant l'aire de chasse est complètement nettoyée et toutes les graines (à l'exception de quelques graines concassées de soja jaune qui ont été stockées dans un grenier) que j'ai apportées y sont entassées par catégorie. Le tas se trouve dans la partie de l'aire de chasse la plus chaude ... comme depuis qu'elles sont là je ne les éclaire jamais avec de la lumière forte (et d'ailleurs même plutôt du noir ou de la pénombre), elles considèrent peut-être cet endroit comme une annexe du nid ?

La partie "largeur" les quartiers de nuit?
22h10, la partie "largeur" habituellement visitée (de manière continue ou presque) par 1 ou 2 ouvrières est maintenant visitée par 7 ouvrières ... je sens un nouveau déménagement pendant la nuit ... on verra Smile (la météo a prévu entre 7 et 9°C cette nuit, je vais donc débrancher le tapis de chauffe, je verrai la température de demain 5h00)

Ko Smile


Dernière édition par Ko-cha le Ven 02 Avr 2010, 22:35, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ko-cha



Nombre de messages : 118
Age : 45
Localisation : Val-de-Marne (94)
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Le blog de Ko-Cha............... (31/03/2010 => 23/02/2013).   Ven 02 Avr 2010, 21:27

02/04/2010 suite

un article intéressant
Je viens de lire un article intéressant écrit par deux chercheurs (australiens dont un rattaché à une université française) dans la revue Current Biology (pour ceux intéressés la référence est A Dussutour, S Simpson. Communal Nutrition in Ants. Current Biology 2009;19:740-4.)
Il est tout à fait intéressant pour nous car il présente les résultats de différents régimes alimentaires proposés à 60 colonies de fourmis élevées.
Je ne vais pas le résumer mais juste donner les principaux points (je l'ai lu assez rapidement alors il peut y avoir de petites erreurs) :
1) La méthodologie est de comparer 30 colonies avec larves et 30 colonies sans larves, et au sein de chacun des deux groupes de comparer 5 régimes alimentaires en fonction du ratio protéines/glucides (1/3, 1/2, 1/1, 2/1, 3/1) pendant 50 jours
2) Principaux résultats :
a. Effet sur la récolte : i) les colonies avec larves collectent en plus grande quantité que les colonies sans larves quel que soit le régime proposé ; ii) les colonies sans larves collectent de façon très importante quand elles sont nourries avec le régime 3/1 (c’est-à-dire 3 fois plus de protéines que de glucides) : l’hypothèse avancée est qu’elles cherchent à maintenir un apport suffisant en glucides.
b. Effet sur la production de larves : les colonies sans larve ont produit le plus de larve quand elles ont été nourries avec le régime 1/2 (c’est-à-dire 2 fois plus de glucides que de protéines). Quoi qu’il en soit, quel que soit le régime, les colonies (hors régimes 2/1 et 3/1, cf. après) qui avaient des larves dès le début ont terminé avec plus de larve au bout de 50 jours
c. Effet sur la mortalité des larves: les colonies nourries avec les régimes 2/1 et 3/1 (respectivement 2 et 3 fois plus de protéines que de glucides) ont vu leurs larves mourir dès les 2-3 premières semaines.
d. Effet sur la mortalité des fourmis : les colonies avec des larves sont beaucoup moins sensibles aux variations du ratio protéine/glucides que celles sans larve … la mortalité la pire (régime 3/1) est d’environ 55 % chez les colonies sans larves et d’environ 32,5 % chez celles ayant déjà des larves.

Au total, le régime 1/2 (2 fois plus de glucides que de protéines) semble vraiment le plus intéressant dans leur étude puisqu’il est le seul à permettre d’atteindre un nombre moyen de larves à 50 jours très proche que la colonie ait ou non des larves au démarrage (le nombre moyen étant d’environ 120) avec une mortalité des fourmis faible à 50 jours.
Le régime 1/3 (3 fois plus de glucides que de protéines) quant à lui permet d’atteindre un nombre moyen de larves à 50 jours d’environ 70 pour les colonies sans larve au démarrage et d’environ 110 chez celles ayant déjà des larves. La mortalité étant faible pour les fourmis à 50 jours.

Note : il est accessible gratuitement ici : http://www.audrey-dussutour.net/Dussutour%20and%20Simpson%202009%20current%20biology.pdf

Quoi qu'il en soit l'article n'explore pas réellement l'alimentation (puisque la nourriture testée est une nourriture uniquement synthétique) et je pense que le maître mot comme pour nous est la diversité en évitant les excès. A priori les lipides sont également nécessaires au développement des larves (et indispensables de toute manière) ainsi que tous les micronutriments.


Dernière édition par Ko-cha le Sam 03 Avr 2010, 09:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ko-cha



Nombre de messages : 118
Age : 45
Localisation : Val-de-Marne (94)
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Le blog de Ko-Cha............... (31/03/2010 => 23/02/2013).   Sam 03 Avr 2010, 08:48

03/04/2010

7h00 :
oups !! Embarassed j'avais oublié que le WE la montée en chauffe du chauffage central se fait à 7h00 ... du coup il fait 18,1°C dans la pièce et dans le nid. Comme je le soupçonnais toute la colonie a déménagé dans la partie "largeur" (tout le monde est regroupé autour de la Reine). Il n'y a personne dans l'aire de chasse mais 2 ouvrières dans la partie "longueur"

8h30 : prémices d'un nouveau déménagement
La température de la pièce est de 20°C et la sonde près du tapis indique 24,6°C (j'ai rallumé le tapis dès 7h00 quand j'ai vu la température).
Je viens d'apercevoir une ouvrière en train de porter une larve dans la partie "longueur" ... ça sent le déménagement pour la journée dans la partie chaude et humide !
Dans la partie "largeur" ou se trouve le couvain, les oeufs et les larves sont près de la vitre et j'en compte plus que d'habitude ... j'avais dû les louper ou est-ce que Sa Majesté aurait déjà commencé à pondre (ça m'étonne) et que les premiers oeufs se sont déjà transformés en larves (ça m'étonne aussi) ... en comptant la larve baladée par l'ouvrière il y en a donc 4 ou 5 et 5 ou 6 oeufs ... mais pas facile à voir car je ne veux pas encore mettre trop de lumière directement sur les fourmis présentes dans le couvain (les fourmis dans l'aire de chasse ne sont pas trop incommodées quand je dirige le faisceau lumineux vers elles).

9h20 : le couvain d'un côté la Reine de l'autre (20,6°C dans la pièce, 25,1°C pour la sonde placée près du tapis)
Le couvain a été placé dans la partie "longueur" du côté le plus chaud mais dans une chambre du haut (quand même remplie de buée et donc assez humide). Toutes les toutes petites ouvrières sont avec lui et forment une petite boule que j'aperçois à travers la buée Smile
La Reine quand à elle est restée dans la partie sèche avec les plus grosses Minor. Elle ne cesse de se promener dans les salles et se plie parfois en deux quelques secondes (30-40) avant de reprendre une positions "normale".
C'est très amusant car à force de bouger partout, comme elle marche sur les parois verticales et non horizontales, elle chute sur des ouvrières ce qui provoque un remous dans la chambre (remous calme d'ailleurs) ... mais c'est vraiment drôle à voir Very Happy

9h50 : les Messor barbarus, des fourmis qui ont la bougeotte !!
Le couvain vient d'être (encore !) déménagé pour rejoindre la Reine qui elle aussi a déménagé dans la partie "longueur" mais dans la salle du bas côté chauffage (25,3°C côté sonde et donc ça doit commencer à se sentir à travers le plexiglas) ! Je pense que cette fois c'est la place qui est conservée toute la journée.

Vinaigre de cidre : bon ou pas bon ?
Ayant dans la cuisine du vinaigre de cidre bio je me suis demandé si on pouvait le proposer aux fourmis. Étant donné le caractère acide et particulier de cet "aliment" j'ai préféré rechercher un peu des informations. Apparemment c'était une mauvaise idée car l'acide acétique contenu dans le vinaigre perturbe les transmissions de phéromones entres fourmis ... raison pour laquelle il est souvent utilisé comme répulsif. J'abandonne donc cette idée et préfère l'inscrire sur le blog pour partager cette information (qui semble assez consensuelle).

Têtu comme une fourmi !
La partie "Largeur" bouchée parce que juste contre la plaque chauffante avait déjà été visitée (et la visiteurs avait sans doute laissé une piste odorante ?) par une ouvrière à cause du bouchon inadéquat. Depuis j'avais bouché avec une gaze en tissu ... et bien depuis ce matin une fourmi s'acharne à vouloir passer et arrache des bouts de fils de la gaze ... elle réussi presque à passer !!! (je vais la laisser faire ... si elle réussit je reboucherai à nouveau une fois qu'elle sera ressortie). Et maintenant elle cherche à escalader la paroi (ça me rassure de la voir retomber avant d'avoir atteint le couvercle d'ailleurs ... mais elle recommence sans cesse) ... c'est une exploratrice !
Je pense que je vais quand même finir par construire un petit cadre avec de la moustiquaire épaisse en plastique (au maillage quand même assez serré) à poser sur l'aire de chasse la nuit et quand je pars travailler, pour l'instant il n'y a que des petites ouvrières et même si par hasard elles arrivaient à se faufiler, Sa Majesté ne le pourrait pas (quand il y aura des majors, ce sera à reconsidérer mais ce n'est pas pour demain) !

La fabrication du pain
11h50 : Je viens d'apercevoir une petite ouvrière la tête en bas en train de suçoter une graine de soja et d'en faire une substance pour le moment blanc-crème ... je suppose que c'est du pain. Jusqu'à présent je n'avais jamais vu ça ... j'ai l'impression qu'elles commencent à se sentir à leur aise dans le nid ! sunny
Elle a donné l'exemple car déjà deux autres se mettent à côté et font de même Smile

Les Messor ne raffolent pas de la lumière (17h15, 21,4°C dans la pièce et 26,1°C à la sonde)
Quand j'observais les Messor en pleine nature vers Perpignan, je remarquais que la journée les seules que je voyais étaient juste à l'entrée de la fourmilière la tête vers le haut (et parfois même elles rebouchaient l'entrée avec de gros graviers) ; ce n'était que le matin et le soir que je pouvais les voir vraiment. Je me disais alors que c'était à cause de la température à la fois extérieure mais surtout du sol ... en effet ces fourmis sont assez lentes et les seules que je pouvais voir aux heures les plus chaudes étaient des fourmis assez allongées avec de grandes pattes et courant très vite (il faudra que je cherche leur nom d'ailleurs si j'arrive à les reconnaître ... je pense à des Aphaenogaster mais pas sûr à 100 %). En fait, même si la température devait jouer, je commence à me dire que c'est vraiment la lumière. J'ai cette fois ouvert le volet à moitié ce qui a eu pour effet de vider la partie "largeur" et de déclencher chez les plus grosses Minor une envie de rangement/nettoyage. Elles sortent toutes les graines du grenier qu'elles trouvent apparemment trop grosses et vont les mettre directement dans le "dépotoir'.
Cela dit cette luminosité ne les dérange pas plus que ça (on est loin du soleil de midi en plein mois de juillet dans le Sud Very Happy), aucun signe de quelque stress que ce soit surtout que le couvain et la Reine (et la majorité de la colonie) sont dans le coin le plus sombre/chaud/humide du nid. Mais effectivement cette lumière plus forte mais non agressive ne les embête pas car maintenant il y a 5 ouvrières dans la partie "largeur" ... elles se sont donc accoutumées à cette nouvelle luminosité (en 45 minutes en gros).

Où se trouve le pain ?
Je ne vois nulle part le pain préparé en fin de matinée. Il faut dire qu'il ne devait pas y en avoir beaucoup puisque seules 2-3 ouvrières en ont fabriqué (de ce que j'ai vu). J'ai l'impression que le pain est immédiatement consommé. Pour l'instant il n'y a encore dans les greniers que des graines, pas de stockage de pain.

De la salade pour les Messors ?
Je viens de lire une fiche technique d'élevage écrite par l'Inra en 2008 (accessible ici : http://www.inra.fr/opie-insectes/pdf/i150-lebas.pdf) et, pour les Messor ils confirment bien que les sucres rapides ne sont pas assimilés et conseillent d'ajouter à leurs graines de la salade ou du gazon (page 21, colonne de droite, 2ème paragraphe). A retenir ! j'essaierai Smile
Note : évitez la laitue (sauf celle que vous faites vous-même pousser) car c'est une salade fragile qui est souvent traitée avec des pesticides (en particulier les anti-fongiques), surtout en hiver lorsqu'elle est cultivée en serre (dixit la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes).

20h15 :
je tente de mettre sur une petite feuille en aluminium de petits morceaux d'une feuille de roquette. Certaines viennent les "sentir" mais ça ne semble pas les intéresser (ce n'est même pas emmené au dépotoir ce qui va encore dans le sens d'un grenier annexe plutôt qu'un dépotoir)

22h30 : (21,5°C dans la pièce, 26,6°C à la sonde)
La Roquette n'a toujours pas été touchée ... on verra si leur activité nocturne réveillera leur appétit pour la verdure alien
La colonie est très calme, quasiment toutes les ouvrières sont autour de la Reine et du couvain à l'exception d'une dans l'aire de chasse et de deux dans la partie "largeur" qui devrait être investie pendant la nuit comme les derniers jours !
Je débrancherai le tapis vers 23h00, je pense que demain il devrait faire 18°C comme ce matin dans le nid mais ça avait l'air d'aller (je pense d'ailleurs que la température dans le nid chute moins vite que dans la pièce)

Ko Smile


Dernière édition par Ko-cha le Sam 03 Avr 2010, 22:39, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ko-cha



Nombre de messages : 118
Age : 45
Localisation : Val-de-Marne (94)
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Le blog de Ko-Cha............... (31/03/2010 => 23/02/2013).   Sam 03 Avr 2010, 17:52

03/04/2010 suite

Un article que je n'ai pas pu lire car il est payant (34 Euros ... alors qu'il est de 1988 ce que je trouve personnellement très critiquable) mais dont le résumé amène une notion intéressante je trouve (en bleu ce sont mes commentaires ajoutés) :

(Les références sont : P Cerdan, G Délye. Étude de la fermeture de la société au cours des premières phases de son ontogenèse chez la fourmi : Messor barbarus (L.) (Hymenoptera Formicidae). Insectes sociaux 1988;35:182-90.)

Les sociétés de Messor barbarus apparaissent monogynes (i.e. une seule Reine) et fermées (forte agressivité entre membres de sociétés différentes appartenant à la même espèce). Des expériences sur des sociétés en cours de fondation ont montré que leur fermeture n'est pas totale. Tant que la femelle fondatrice est seule, elle attaque et tue tous les individus étrangers. Son agressivité diminue quand elle possède du couvain. Peu après la naissance des premières ouvrières, les individus étrangers sont adoptés et il est même possible d'obtenir des sociétés définitivement digynes en réunissant deux jeunes sociétés. Au bout de quelques semaines naissent des ouvrières agressives vis-à-vis des étrangers et les sociétés sont alors définitivement fermées. Des explications à ces changements de l'agressivité sont proposées et discutées

PS : personnellement je ne vais pas tenter mais bon ça peut donner des idées Smile et en tout cas ça change un peu le paradigme monogyne versus polygyne.

Ko Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ko-cha



Nombre de messages : 118
Age : 45
Localisation : Val-de-Marne (94)
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Le blog de Ko-Cha............... (31/03/2010 => 23/02/2013).   Dim 04 Avr 2010, 07:52

04/04/2010

7h15 :
La température dans la pièce est de 18,7°C, celle au niveau de la sonde de 18,4°C ... dans le nid la température doit être comprise dans cette fourchette.
La Roquette n'a pas été prise mais a été visitée car les morceaux ont été bougés (et laissés sur le papier aluminium). Je vais la laisser encore un peu.
La colonie, pour ne pas prendre des habitudes Rolling Eyes n'a finalement pas déménagé dans la partie "largeur" mais est restée dans la partie longueur à 2/3 de distance (par rapport à la dimension totale de la partie "longueur") de l'endroit où elle passe la majorité de la journée.
Je mets en route le tapis chauffant et dès qu'elles sentent une vraie différence qui dure (20-30 minutes) elles s'y installent de nouveau (chambre du haut contre le tapis partie "longueur").

Note sur les sirops pour les Messor : en repensant à la fiche technique de l'Inra qui confirme que les Messor n'assimilent pas le sucre je me suis dit que j'avais tout de suite conclu qu'il ne fallait donc pas donner des sirops (ou du miel), mais je pense que c'est une erreur comme je vais l'expliquer. En effet j'ai lu (à confirmer) que les fourmis (en particulier Messor sp.) possèdent des glandes salivaires qui produisent de l'amylase (pour dégrader l'amidon). Et que donne la dégradation de l'amidon par l'amylase ?? et bien du maltose qui est un sucre moins complexe (composé de deux glucoses) que l'amidon. Les glandes salivaires produisent également une maltase qui dégrade le maltose en ses constituants (sucres) les plus simples c'est-à-dire deux molécules de glucose à partir d'une de maltose. De ce fait, je pense qu'on peut leur donner des sirops riches en maltose comme les sirops réalisés à partir de céréales (riz, blé, orge, maïs ...) ; de plus le maltose est considéré comme un sucre lent. De même je pense qu'elles devraient bien assimiler le glucose, qui lui est un sucre rapide ... en revanche je pense qu'elles ne peuvent pas assimiler le saccharose et donc qu'il n'est pas utile de donner du sirop d'érable (le sucre majoritaire étant le saccharose) à nos Messor.

9h20 : Partie "largeur" abandonnée ?
Depuis ce matin, la partie "largeur" a été complètement vidée (plus aucune graine ni débris) et n'est plus du tout visitée par les ouvrières ... serait-elle devenue trop sèche ? (pourtant ce serait idéal comme grenier).
Elles restent dans la partie "longueur" humide et désormais tiède (25,5°C côté sonde à l'extérieur donc tiède à l'intérieur) et très peu vont dans l'aire de chasse. C'est le WE pour elles aussi ?? Laughing
Je pense que lundi je vais re-nettoyer en grand l'aire de chasse et rajouter un peu d'eau dans la réserve sous le nid car visiblement elles aiment avoir une partie humide même si on pourrait se contenter de donner de l'eau dans les abreuvoirs quand on lit certains blogs (mais je préfère me plier à ce que j'observe d'elles plutôt que leur imposer un autre fonctionnement).

9h30 : l'abreuvoir vide
Alors que je remplis chaque jour l'abreuvoir, je me rends compte que ce matin il est vide alors que ça n'arrive pas depuis le début. Je me dis que les fourmis ont dû boire pendant la nuit ? à voir.
Je le remplis à nouveau avec une eau cette fois plus minéralisée à 467 mg/L de résidus à 180°C, riche en calcium et pauvre en sodium. J'ajoute en plus une petite gaze en tissu imbibée sur une feuille d'aluminium.
Entre l'abreuvoir vide et la partie sèche abandonnée je me dis qu'elles ont dû sentir que l'hygrométrie globale du nid avait diminué (ce qui conforte le fait que je vais la ré-augmenter lundi)

13h00 : le partage du pain
Aujourd'hui le couvain est divisé en deux (chambre supérieure et chambre inférieure) dans la portion la plus chaude et humide de la partie "longueur" (avec la buée je ne sais pas s'il s'agit d'un partage entre les oeufs et les larves mais probablement, les oeufs étant certainement en haut puisque c'est là que reste la Reine ?). Depuis ce matin la Reine s'y trouve et là elle a décidé de se montrer : elle est très calme et s'arrête au niveau de l'arrivée du couloir qui permet de venir de l'aire de chasse. Des ouvrières viennent l'entourer et semblent la lécher, une notamment se trouve près de la tête mais je ne vois pas trop ce qui se passe. Au bout d'un moment la Reine retourne dans la partie supérieure rejoindre le couvain et je vois l'ouvrière qui était sous la tête de la reine être rejointe par trois autres ouvrières. Toutes les trois mangent ce qui reste de pain créé à partir des graines. Quand c'est fini, tout le monde retourne à ses occupations.
J'ai ajouté des petits morceaux d'une feuille de mâche sur l'aluminium où étaient déjà les morceaux de la feuille de roquette. Cela ne semble pas présenter plus d'engouement que ça ... mais bon je laisse.

14h00 : l'exploration, toujours l'exploration
Depuis ce matin (à partir d'une température de la sonde de 25°C), les (rares) ouvrières dans l'aire de chasse sont assez actives ... cette activité est tournée vers l'exploration. C'est la première fois que je les vois escalader en journée l'abreuvoir par exemple ou aller regarder les feuilles de salade et plusieurs arrivent même à grimper jusqu'au toit du Biorama (et retombent). Je vais construire un système de barrière mécanique qui me tranquillisera.
Une ouvrière semble sonnée et se trouve dans l'aire de chasse ... je la stimule avec un pinceau et elle réagit juste en bougeant les pattes ... elle finit par se mettre dans la partie de l'aire de chasse la plus éloignée de l'entrée du nid et côté chauffé. Je sens qu'elle ne va pas faire long feu ... mais à voir.

14h40 : une barrière physique anti-évasion !
Voilà j'ai construit une barrière physique anti-évasion. J'ai doublé une feuille de moustiquaire en fibres de verre recouvertes de PVC que j'ai accrochée à un cadre en bois. Le tout se met par dessus le Biorama et est complété par des pierres plates posées sur le rebord pour m'assurer que les grilles sont bien en contact avec le plexiglas.
Je ne sais pas si ça peut empêcher une sortie, en tout cas la Reine ne devrait pas pouvoir passer et ça va me tranquilliser la nuit et les jours de semaine !

15h00 : plus de courant !
Il y a des travaux à la maison et le courant a été coupé. Je monte donc le radiateur au maximum dans la pièce pour ne pas que la température baisse trop en attendant de remettre le courant. Il fait 21,4°C dans la pièce et 26,4°C à la sonde. Dès que le courant est arrêté la température à la sonde chute très rapidement de 3°C puis atteint la température de la pièce en moins d'une heure ce qui tend à prouver que ça ne reflète pas complètement les changements de température à l'intérieur du nid.
Dès 15h10, je remarque une augmentation de l'activité : plusieurs ouvrières commencent à sortir et certaines commencent à se saisir de graines dans le grenier. Décidément leur activité est rythmée par les variations de température !

Première confrontation avec la mort
La petite ouvrière qui s'était retirée loin du nid est désormais morte apparemment. Depuis que l'activité à augmenté et que l'aire de chasse est un peu plus visitée par les ouvrières, une d'entre elles se rapproche (vers 15h20) du corps et le pousse et le tapote à l'aide de ses antennes puis repars tranquillement.
A 15h40, une ouvrière a entrepris de bouger le corps et commence à faire une danse singulière : elle transporte le corps en portions de cercles concentriques de plus en plus grandes dont le centre est à peu de choses près l'endroit où elle a trouvé le corps. Finalement elle dépose le corps sur le dépotoir (du coup je ne sais plus trop quoi en penser mais ça ressemble vraiment à un dépotoir cyclops)
A 15h55, le corps est de nouveau saisi et baladé dans la moitié de l'aire de chasse la plus chaude avant d'être remis sur le dépotoir. A partir de ce moment là et jusque vers 17h00, le corps sera toujours entouré de deux ouvrières qui l'inspectent et le tapotent avec leurs antennes.

Pour boire pas besoin de moi !
Depuis le début, certains accès du Biorama sont bouchés à l'aide de gaze en tissu et les ouvrières arrachent des fils d'environ 0,5 à 1cm de long. Chaque fois que j'en trouvais ils étaient près de l'entrée de la partie "longueur" et je les prenais avec une pince à épiler.
Cette fois-ci j'ai laissé faire le manège et finalement d'autres ouvrières amènent les fils dans le nid et les placent sur la vitre au croisement entre l'entrée et le couloir qui permet d'aller dans la chambre supérieure la plus humide dans la partie "longueur". Tous les fils ont capté la buée de la vitre à cet endroit et je peux voir assez souvent des fourmis venir y boire !! Very Happy C'est d'ailleurs assez pratique car c'est juste à côté de l'endroit (chambre supérieure sèche de la partie "longueur") où le pain est fabriqué.
Il est 17h00, le courant est remis et il fait 21,8°C dans la pièce et au niveau de la sonde (je rebaisse le radiateur puisque le tapis est en marche).

19h00 : (21,7°C dans la pièce et 26,7°C à la sonde)
En regardant le dépotoir je ne vois plus le corps de la petite ouvrière. Il a été amené par une ouvrière près de la gaze imbibée d'eau. L'ouvrière est restée au moins 5 minutes (mais elle était déjà en train de le faire quand j'ai regardé) à la lécher de partout avec beaucoup d'entrain. Puis elle est allé la remettre sur le dépotoir ... et maintenant elle essaye d'escalader le plexiglas avec elle comme pour l'amener plus loin.
Les petits morceaux de feuilles de salades sont désormais complètement secs. Un morceau a maintenant été apporté dans le nid et placé sur la buée dans la chambre où se trouve le couvain.

21h00 : la salade en paravent !
Plusieurs morceaux de salade secs ont été déposés sur les vitres pleines de buée ... je sens que ça ne va pas faire quelque chose de génial ... mais bon elle sauront y faire face je pense ! Smile
Je ne sais pas si ça permet d'absorber l'humidité, cacher de la lumière ou si ça va être consommé après ... à observer Smile
A 21h50, un des morceaux (celui placé en tout premier contre la vitre) a disparu (et n'est pas remonté dans l'aire de chasse) ... peut-être a-t-il été consommé ? ... eh bien non, à 22h10 je vois une ouvrière ressortir avec un morceau de feuille et le déposer sur le dépotoir.
La gaze imbibée d'eau et le petit abreuvoir semblent s'être pas mal évaporés aujourd'hui (je n'ai pas vu une seule fois les fourmis venir s'en servir ...) mais je réapprovisionne pour la nuit (même eau que ce matin).

23h00 : panique ou déménagement ??
J'éteins le tapis chauffant et commence à mettre mon système d'anti-évasion physique et là je vois la colonie très excitée. La Reine ne cesse de monter et descendre dans les chambres de la partie "longueur" où se trouvent les deux parties du couvain, les ouvrières courent partout et sortent sur l'aire de chasse en décrivant des cercles avant de rentrer dans le nid, certaines ont une larve dans leurs mandibules pour faire cette action (ça m'inquiète un peu d'ailleurs). Ce manège ne se calme pas vraiment pendant 20 minutes et finalement, certaines larves commencent à être déposées dans la partie "largeur" ce qui diminue petit à petit l'agitation. Je vais me coucher avant d'avoir vu la fin du déménagement mais un peu rassuré ... je pensais que c'était la pose du système qui avait semé la panique et il semblerait que non (ou pas uniquement !)

Ko Smile


Dernière édition par Ko-cha le Lun 05 Avr 2010, 07:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ko-cha



Nombre de messages : 118
Age : 45
Localisation : Val-de-Marne (94)
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Le blog de Ko-Cha............... (31/03/2010 => 23/02/2013).   Lun 05 Avr 2010, 07:10

05/04/2010

6h00 :
Tout se passe bien, le couvain et la Reine sont dans la partie "largeur". Je peux voir des oeufs, plusieurs larves blanches dont une ou deux en train de se colorer. Deux ouvrières sont restées dans la partie "longueur" et l'aire de chasse est parcourue par quasiment toutes les ouvrières les plus grandes (parmi les Minor).
Il fait 19,3°C dans la pièce et à la sonde, la colonie est tonique et de nombreuses ouvrières sont en train de fabriquer du pain la tête en bas (mais souvent pas seules ... elles semblent le faire à 2 ou 3 ... à moins que le pain soit consommé rapidement dès sa conception ?).
Je vois même une petite ouvrière la tête en bas avec un petit morceau de feuille de salade ... elle semble en train de le réhydrater avec sa salive pour le consommer certainement.

6h45 :
Je rallume le chauffage ce qui a pour effet dans les 5 minutes de faire se déplacer les ouvrières restées dans la partie "longueur" qui vont retrouver les autres dans le couvain. Immédiatement cela provoque un changement d'attitude de la Reine qui pointe sa tête vers la sortie. Néanmoins tout le monde attend et une ouvrière retourne se coller seule contre la paroi en train de chauffer dans la partie "longueur".

8h00 :
La température à la sonde est de 25°C. Cette température est suivie du déménagement de la Reine dans la partie chaude et humide (partie longueur contre le tapis). J'ai l'impression que 25°C à la sonde (= démarrage de la tiédeur des chambres humides) sonne à chaque fois le déménagement du couvain et de la Reine. Beaucoup d'ouvrières restent néanmoins dans la partie "largeur" pour consommer le pain qui a été produit.
Une chose que je n'avais pas vue : sur l'aire de chasse, exactement entre l'entrée de la partie "longueur" et la partie "largeur", un petit tas (bien plus ordonné que le tas du dépotoir) de graines a été construit. Il provient du grenier de la partie "longueur" maintenant presque vide de graines. Elles ont dû l'apporter pour que ce soit facile à prendre (surtout que c'est à côté de la source d'eau) car il n'y avait plus de graines dans la partie "largeur" (il n'y en a pas plus maintenant d'ailleurs).

Point du comportement en fonction de la température (prise à la sonde posée à l'extérieur de la vitre en plexiglas juste devant le tapis chauffant) après 6 jours d'observation : de 18°C à 19°C les fourmis se regroupent dans une chambre sèche (la plus sèche) et restent regroupées de manière assez serrées avec peu de mouvements et très peu d'exploratrices ; entre 19°c et 25°C les fourmis préfèrent des salles plutôt sèches et ont une activité importante (exploration de l'aire de chasse, fabrication du pain, alimentation, etc ...) ; à partir de 25°C elles préfèrent les salles humides et seules les plus grosses ouvrières continuent d'explorer l'aire de chasse et les chambres sèches.
Cette constatation est identique dans le noir et dans la pénombre.

8h15 :
La feuille d'aluminium sur laquelle avait été posée la salade vient d'être tirée vers le nid et recouvre presque totalement l'entrée de la partie "longueur".

10h15 : Quelle galère !!! fourmis=1 - Ko-cha=0
Et voilà, la ténacité des fourmis à payé. Voulant nettoyer l'aire de chasse je me suis dit que je devais changer un des bouchons en gaze sur lequel s'acharnent les fourmis pour passer. Avant de le faire, comme c'est la partie contre le mur (et le tapis), j'ai retiré le tapis chauffant et mis un miroir ! et bien elles arrivaient à passer !!! il y avait 4 ouvrières. J'ai donc débouché et attendu que les ouvrières sortent ... pensez-vous Mad ces petites têtues non seulement ne sont pas sorties mais en ont attiré d'autres. J'ai donc dû employer les grands moyens (à mon niveau hihi). J'ai éclairé avec une lampe torche directement dirigée sur le miroir cette partie et, armé d'un pinceau j'ai déplacé toutes les nouvelles visiteuses et toutes celles qui tentaient de voir ce qui se passait ... j'ai mis 30 minutes à réussir à vider cette zone !!! je n'imagine pas quand on fait ce genre de petites erreurs avec une colonie de 3 000 têtues !!! Laughing

je ne suis pas rancunier !! Very Happy 10h45
Je suis allé faire quelques courses et j'en ai profité pour acheter un mélange pour oiseaux "graines vivifiantes" parce qu'il contient de nombreuses graines de nos régions et des graines de lin (oeillette, lin, plantain, graminées diverses, carotte, chenevis, chicorée, fleurs diverses, navette, persil, laitue, chardon, niger et anis) et une bouteille de boisson bio à base de riz, malt d'orge (riche en maltose), farine de graines de caroube et huile de tournesol (pour 100ml 0,2g de protéines, 11,5g de glucides, 1,2g de lipides et 0,05g de sodium soit en gros 0,1g de sel).
L'aire de chasse est désormais complètement propre (j'ai retiré toutes les graines et débris + le corps de la petite ouvrière morte, astiqué avec le pinceau mouillé les moindres recoins et retiré les abreuvoirs et autres objets ... je laisse maintenant sécher l'aire de chasse avant de remettre quoi que ce soit).
Je vais leur composer un choix de différentes graines en petite quantité avec comme critère une taille réduite (4 graines de quinoa, 2 grain de semoule semi-complète, 3 graines de lin et 5 petites graines allongées du mélange [celles qui ressemblent à des graines de pissenlit ... sûrement celles de chardon) et 2 petites noires) ; comme abreuvoir j'utiliserai la gaze imbibée d'une eau cette fois différente (fortement minéralisée : extrait sec à 180°C de 2 513mg/L riche en calcium et en magnésium et faiblement sodée) ; dans l'abreuvoir fourni avec le nid je mettrai quelques gouttes du lait de riz (que je viens de goûter et que je trouve délicieux Wink ).
J'ai ré-humidifié le nid en ajoutant 15ml d'eau faiblement minérale à température ambiante.

11h25 : le quinoa, toujours le quinoa
Il n'y avait aucune ouvrière dans l'aire de chasse lorsque j'ai tout disposé et quelques minutes après l'avoir fait une ouvrière s'est directement dirigé vers une graine de quinoa et a tenté d'assommer une de ses soeurs en entrant la graine dans le nid (tordant Laughing) car celle-ci s'est bloquée et est partie d'un coup très rapidement tout en bas sur une ouvrière haha !!
D'autres ouvrières sont sorties pour aller chercher le quinoa. Mais voilà qu'elles s'intéressent aux graines noires et rondes.

11h45 : le retour des têtues !
Deux ouvrières sont en train d'essayer de s'acharner sur le bouchon que j'ai remplacé ... mais cette fois-ci je ne pense pas qu'elle réussissent aussi facilement vu comme j'ai tassé la gaze profondément dans les galeries farao

12h00 : la toilette royale !
Je vois la Reine toute seule dans la chambre la plus sèche de la partie "longueur", elle ne bouge pas depuis un moment.
Je m'approche pour regarder et, quand mes yeux s'habituent à la faible clarté, je vois qu'elle est entourée de 4 petites (très petites) ouvrières de couleur assez claire qui sont en train de la lécher de partout.
Au bout d'un moment (presque 10 minutes et donc plus longtemps car je n'ai pas regardé tout de suite), la Reine redescend dans une chambre humide accompagnée de ces petites ouvrières.

14h00 : Des images de l'installation
Comme l'hébergeur d'images du forum me boude encore Very Happy je me suis inscrit sur un autre et peux enfin vous montrer quelques images (et je me suis aperçu que mon appareil ne permettrait pas de faire des photos correctes des fourmis ... il va falloir que je chipe celui de mes parents [d'ailleurs si vous lisez cette phrase c'est un appel clair non ? bounce drunken ])

note : il faut cliquer sur les images pour les afficher

1) La petite installation dans son ensemble


2) Le contrôle de la température (le morceau de feuille de salade laissé contre la vitre a été mis dans l'aire de chasse 15 minutes après la photo, elles ont dû avoir honte Twisted Evil )


3) L'aire de chasse (toute propre de ce matin) avec trois petites exploratrices en vadrouille (à cette heure là elles ne bougent pas beaucoup)


18h00 :
La journée a été très calme après le stress du nettoyage du nid (mais il est petit et nécessite un nettoyage régulier surtout qu'elles sont vraiment maniaques de la propreté alors qu'elles sont peu nombreuses).
Enfin une fourmi est en train de boire le lait de riz et semble l'apprécier ! Very Happy

20h50 :
Certaines ouvrières (une à chaque fois) sortent précipitamment du nid, traversent l'aire de chasse et reviennent dans le nid aussi vite ... la luminosité étant très basse c'est peut-être le signe du démarrage de l'activité nocturne ?? (question température il fait 22,2°C dans la pièce et 26,6°C à la sonde).
La chambre du bas de la partie "largeur" s'est un moment chargée de buée mais c'est redevenu clair ... malgré tout la pierre synthétique est un peu plus humide à cet endroit sans que ce soit important (ce sera un nid agréable pour elles pour la nuit je pense Very Happy).
J'en profite pour essuyer avec un mouchoir en papier imbibé d'eau le rebord du toit du nid ... je ne l'avais jamais fait mais c'est un rebord potentiel à la poussière, autant l'éviter.
Je ré-humidifie la gaze en tissu avec l'eau fortement minéralisée et lave le petit abreuvoir en caoutchouc (je ne veux pas que le lait de riz se transforme en bouillon de culture ... je le nettoierai donc le matin et le soir) pour leur redonner du lait de riz sucré au malt d'orge pour la nuit.

22h00 : le pain de quinoa
J'aperçois des ouvrières la tête en bas fabriquer du pain dans la chambre humide près du couvain ... encore en utilisant une graine de quinoa ! Elles adorent ces graines ma parole !! Nutritionnellement parlant elles sont très riches en glucides (65g/100g ... et donc permettent de fabriquer du pain avec un rendement intéressant) contiennent une quantité non négligeable de protéines (13g/100g ce qui fait un ratio protéines/glucides d'exactement 1/5 --- pour l'instant le couvain est limité donc les besoins en protéines également) et pas trop riches en lipides (4,5g/100g, dont 1g de graisses saturées).
Je pense que je vais leur en donner (4 à 5 à chaque fois) tous les jours tant qu'elles les consomment.
22h35 : je coupe le chauffage du tapis : il fait 22,4°C dans la pièce et 26,9°C à la sonde et du coup je préfère éteindre plus tôt.

Ko Smile

PS : je pense que les graines fournies avec le Biorama sont des graines d'avoine (je leur ai posé la question, je pense que j'aurai confirmation plus tard)

PS 2 : j'avais posé une question sur le forum pour savoir si on pouvait mettre des plaquettes de pyrèthres naturels dans les pièces près de celle où se trouve la colonie étant donné que c'est censé être un insecticide pour les insectes volants ... j'ai retiré ma question car en fait il détruit tous les insectes donc je n'en mettrai pas cette année !!! on va tester les prises qui produisent des ultrasons (autour de 35 000Hz) ... à voir (même si les Messor, sensibles aux vibrations, pourront les entendre, elle devraient être suffisamment loin pour en être incommodées)


Dernière édition par Ko-cha le Mar 06 Avr 2010, 13:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ko-cha



Nombre de messages : 118
Age : 45
Localisation : Val-de-Marne (94)
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Le blog de Ko-Cha............... (31/03/2010 => 23/02/2013).   Mar 06 Avr 2010, 08:19

06/04/2010

6h30 :
Il fait 20°C dans la pièce et à la sonde aujourd'hui.
Tout le monde est dans la partie "largeur" dans la chambre du haut (elles aiment bien le sec décidément quand les températures sont en dessous de 25°C) avec trois ouvrières dans l'aire de chasse.
Quarante minutes plus tard j'aère la pièce et profite de la lumière naissante pour faire une photo (si elle n'est pas trop moche je la mettrai ce soir Very Happy) car 13 ouvrières ont déjà transporté une partie du couvain dans la partie "longueur" chaude et humide et 3 ouvrières sont toujours dans l'aire de chasse, ce qui laisse la possibilité de voir chaque membre de la colonie (j'en ai compté 35 ouvrières ... je reverrai sur la photo pour voir).
Je redonne de l'eau fortement minéralisée (sur la gaze de tissu), lave l'abreuvoir et leur redonne du lait de riz pour la journée.
Elles vont ravoir une journée calme dans le noir Smile

18h00 : des fourmis en confiance !
Il fait 21,7°C dans la pièce et 26,1°C à la sonde. Avant d'ouvrir le volet de moitié j'inspecte avec la lampe électrique : la partie largeur est complètement vide, la partie longueur est embuée et derrière j'aperçois les fourmis, la Reine et le couvain. Je décide donc d'inspecter l'aire de chasse : apparemment le lait de riz a été complètement bu (super !! cheers ) et je promène le faisceau sur l'aire et j'aperçois alors pleins de fourmis sur la paroi du plexiglas (presque jusqu'en haut) du côté chauffé ! je braque le faisceau sur elles et je remarque que toutes portent dans leurs mandibule une larve (je ne regarde pas trop car ça provoque immédiatement une grande panique). Je les laisse alors au calme mais trop tard, elles sont toutes rentrées dans le nid et la panique est stoppée (de nombreuses ouvrières ressortent dans l'aire de chasse et s'y promènent tranquillement). Dans la partie "longueur" je vois d'autres ouvrières très occupées à faire du pain.
Comme elles ont rentré le couvain, j'ouvre le volet à moitié et aère la pièce ... je vais ré-humidifier la gaze et leur redonner du lait de riz.
Finalement vu le beau temps j'aère en grand en mettant un paravent en carton devant le nid.

19h15 :
Il y a trois ouvrières qui ne cessent de grimper sur la paroi en plexiglas jusqu'au couvercle ouvert de l'aire de chasse. Je soupçonne que ce sont les mêmes qui rentraient par le bouchon en gaze de la partie largeur condamnée !!
Les ouvrières et le couvain ont sans doute laissé beaucoup de traces olfactives.

19h45 : l'aire de chasse, une annexe du nid !
Après 30 minutes de tranquillité totale je peux voir 4 ouvrières immobiles contre la paroi du plexiglas en contact avec le tapis chauffant dans l'aire de chasse à 2 cm du sol de l'aire ... c'est devenu le coin sauna (chaud et sec) tandis que la partie longueur reste la partie hammam (humide et chaud) ... c'est la belle vie d'être une fourmi king

20h50 : la chaleur les rend plus sensibles à la lumière ?
C'est étonnant car les ouvrières qui déambulent dans l'aire de chasse ne réagissent que très peu à la lumière même quand je pointe sur elles le faisceau. En revanche celles qui lézardent sur la paroi chaude réagissent immédiatement et sont extrêmement vives et s'empressent de retourner dans le nid. Je pense qu'elles considèrent cette portion de l'aire de chasse comme une partie du nid maintenant que l'odeur du couvain a imprégné la paroi. Mais peut-être aussi que la chaleur les rend également plus vives ou plus sensibles à la lumière ?
Si elles considèrent cet endroit comme une partie du nid peut-être que la Reine s'y rendra à un moment ? à voir !

21h20 : essai de nouvelles graines
Ce soir, comme elles se nourrissent bien et qu'elles n'hésitent pas à jeter ou stocker les graines (en triant celles qui germent) je vais leur donner des graines d'oeillette que je trie à partir du mélange pour oiseaux (en fait on parle d'oeillette pour les oiseaux et de pavot bleu quand on souhaite le mettre dans un plat ! mais on me la fait pas non mais :cherry: ). J'en trie une bonne vingtaine (car très petites) et ajouterai 2 graines de quinoa blond.

22h30 :
Il fait comme hier 22,4°C dans la pièce et 26,9°C à la sonde, je vais donc éteindre le tapis.
Comme chaque fois que la température dépasse à la sonde les 26,6°C toutes se trouvent dans la partie humide et chaude et les très rares qui se baladent sur l'aire de chasse ne font qu'un tour sans s'arrêter sur les graines ... cette fois encore une ouvrière s'est juste arrêtée à l'endroit où j'avais mis les graines d'oeillette et de quinoa sans en prendre une ... on verra demain matin ce qu'il en sera.
Je vais leur remettre de l'eau et du lait de riz pour la nuit puis observer l'effet après 5-10 minutes d'arrêt du tapis.
J'ai oublié de préciser quelque chose que j'ai remarqué à 18h00 en explorant l'aire de chasse ... les fourmis avec les larves étaient au-dessus de l'endroit où se trouvaient le précédent dépotoir. Maintenant celui-ci est au même endroit mais dans un coin très petit et non éparpillé (composé de débris divers et de graines entamées, aucune graine entière n'a été jetée cette fois). De plus elles ont fait un tas de graines (de lin et les petites noires rondes intactes) à mi chemin entre la partie "longueur" et "largeur".

22h40 : la température baisse
La température à la sonde est tombée à 24°C. Dans le nid la température ne va pas chuter vite puisque la pierre reconstituée a été chauffée depuis 6h30 ce matin. En revanche dans l'aire de chasse le rayonnement a cessé et la température chute relativement vite ... et l'effet se fait sentir sur le comportement puisque l'ouvrière qui déambulait dans l'aire en passant sur et à côté des graines vient de se saisir d'une graine de quinoa (juste posée sur les graines d'oeillette) ... de deux choses l'une : soit elles adorent les graines de quinoa soit elles les aiment parce que ce sont celles qu'elles ont toujours connu (il y avait du quinoa dans le tube quand je les ai reçues) et qu'elles font de la résistance au changement (possible mais à ce point j'en doute), soit les deux.
22h47 : température à la sonde 23,7°C (dans la pièce 22,5°C, dans 10 minutes le chauffage central va se couper). De nouveau des ouvrières sortent du nid pour aller dans l'aire de chasse (il y en a 6 alors qu'au dessus de 26,6°C il y en avait aucune à 1 maximum) ... déjà une ouvrière revisite la partie "largeur".
23h00 : tout est calme ... il fait encore bon pour que ces dames daignent sortir de leur zone humide rendue opaque par la buée ... et bien tant pis je les verrai demain ! Sleep (bonne nuit, toi qui lit ces lignes alors que je les écris Very Happy)
23h05 : bien sûr, la Reine a décidé de se montrer dès que j'ai eteint l'ordinateur ... elle ne doit pas aimer les paparazzi ! Very Happy elle avait l'air en pleine forme et était alimentée par une ouvrière.

Il n'y aura pas de photo de la colonie ce soir car mon appareil photo ne permet pas de faire de macro correcte (et pourtant la fonction existe mais ça reste une horreur floue).

Ko Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ko-cha



Nombre de messages : 118
Age : 45
Localisation : Val-de-Marne (94)
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Le blog de Ko-Cha............... (31/03/2010 => 23/02/2013).   Mer 07 Avr 2010, 08:18

07/04/2010 : 1 semaine déjà !

6h15 :
Aujourd'hui il fait 21°C dans la pièce et à la sonde. Du coup les fourmis sont moins collées les unes aux autres. La Reine, le couvain et les ouvrières qui s'occupent des deux sont dans la partie "largeur", les oeufs dans une chambre du bas (le plus loin possible de la vitre en plexiglas), les larves dans une chambre du haut (collées à la vitre en plexiglas) et la Reine faisant des allers-retours.
Les autres ouvrières sont soit dans l'aire de chasse soit dans la partie "longueur".
J'allume le tapis à 6h30

7h00 :
La température à la sonde est de 24,6°C. Les ouvrières qui étaient dans la partie "longueur" sont maintenant collées à la paroi chauffée. Personne d'autre n'a changé de place.
Je ré-humidifie la gaze de tissu et lave puis redonne du lait de riz dans l'abreuvoir.
Dans l'aire de chasse il n'y a plus les deux graines de quinoa ... en revanche elles n'ont pas touché les graines d'oeillette ... on verra ce soir !
Cette fois j'installe mon dispositif anti-fuite qui est composé d'une moustiquaire en fibres de verre doublée et fixée sur un cadre en bois avec des pierres plates posées sur les bords du Biorama pour m'assurer du contact moustiquaire/rebord (je le répète pour m'auto-convaincre que ça peut fonctionner ... car je n'en suis pas certain) ... ça me permettra de voir s'il y a une différence de comportement après une journée (car depuis 1 semaine, à 18h00 elles ont un comportement constant = lézarder contre la paroi chaude sunny ) ... en plus j'ai réussi à le placer sans qu'elles réagissent.

18h00 : (21,6°C dans la pièce et 26,1°C à la sonde)
Aujourd'hui au lieu de regarder le nid et l'aire de chasse à la lampe électrique, j'ouvre délicatement et progressivement le volet. Elle sont au même endroit qu'hier (partie du plexiglas en contact avec le tapis chauffant) : j'en compte 28 en tout réparties sur 2cm de largeur (juste au-dessus de la chambre supérieure chauffée de la partie "longueur") et du sol (aire de chasse) jusqu'au plafond (couvercle ouvert du Biorama). Bon nombre d'entre elles ont une larve avec elles (je ne saurais dire combien même avec la loupe).
Depuis qu'il y a de la lumière j'en vois certaines revenir dans le nid avec une larve mais sans empressement.
Deux ouvrières se baladent dans l'aire de chasse et la Reine quant à elle est entourée des ouvrières restantes (je ne peux les voir).
Je ne vais donc pas les déranger et attendrai un peu plus tard pour re-nettoyer l'aire de chasse.
Le seul effet notable de l'anti-évasion moustiquaire est un peu de buée sur les vitres de la partie "largeur" ... le nid respire un peu moins et est un peu plus humide.

18h05 : répulsif sur le couvercle du Biorama
Je vois de temps en temps certaines ouvrières qui montent jusqu'au couvercle. Sur le couvercle a été déposé (avant envoi par la Poste) une huile sur le pourtour du couvercle partie intérieure (d'ailleurs j'espère que j'arriverai à en mettre comme il faut la prochaine fois ... je me demande comment on fait pour savoir quand en remettre d'ailleurs ...). Au début je pensais que c'était pour faire retomber les fourmis (qu'elles glisseraient) ... mais en fait (et c'est confirmé en lisant les infos sur le forum et différents sites), cette huile agit comme un répulsif ... à peine un coup d'antennes que la fourmi rebrousse chemin. Ce qui veut dire qu'en cas de "raid" l'absence de rebord rend cette huile quasiment inefficace car la répulsion a ses limites (avec le rebord c'est déjà plus compliqué je pense pour le quotidien en dehors d'un "raid" ... mais j'ai le temps puisque j'ai cru comprendre qu'il fallait en gros 1 000 fourmis ou plus pour les voir apparaître). peut-être que l'idéal serait un couvercle avec un long rebord avec d'abord l'huile répulsive puis après du talcool pour faire tomber les téméraires ??? (je réfléchis pour le prochain nid ... j'ai de nombreux mois de réflexion avant de mettre en pratique alors j'écris mes idées au fur et à mesure pour que vous puissiez les critiquer ou les améliorer)

20h25 : encore en train de lézarder à la chaleur ! Smile
Il fait 22,6°C dans la pièce et 26,8°C à la sonde. Comme je ne les ai pas dérangées elles sont toutes restées sur la paroi ... je vais les laisser encore un moment avant de les déranger pour nettoyer l'aire de chasse. Mais je dois le faire car humidité + chaleur + débris qui trainent c'est pas génial question risque d'acariens et la colonie étant très jeune il faut d'autant plus faire attention j'imagine (surtout que c'est plus facile à nettoyer qu'après quand elles sera plus populeuse !)

20h30 :
Je viens de voir la Reine sortir de la chambre humide et se diriger vers la sortie qui débouche sur l'aire de chasse ... elle a sorti la tête, a hésité un moment est y est retournée ... je pense vraiment qu'un jour je la verrai sur l'aire de chasse à côté des larves (ce serait bien car elle pourrait également profiter du lait de riz comme les ouvrières ... en l'absence de trophalaxie, elle n'en consomme donc pas).

21h00 : Allez je les dérange !
Je soulève une par une les quatre pierres qui aplatissent la moustiquaire sur le rebord du Biorama. Je fais le plus doucement possible pour voir si j’arrive à le faire sans qu’elles s’en aperçoivent (en commençant par la plus éloignée) tout en guettant également les réactions dans le nid. Les quatre pierres sont enlevées sans que ça provoque le moindre changement. Je retire la moustiquaire et son cadre … pareil pas de changement. Et là tout à coup pof (de l’air entre en plus grande quantité et modifie les conditions à mon avis) elles rentrent toutes avec les larves (et peut-être une nymphe Very Happy Very Happy Very Happy parce que je la trouve plus allongée que les autres).
Je ne vais pas mettre l’anti-évasion physique pour la nuit tant que la température reste aux alentours de 20-21°C car leur activité est assez ralentie (et de toute façon je pense que pour une petite colonie le Biorama avec l’huile garantit une bonne protection … mais c’est aussi pour les habituer que je le mets car ça doit changer quand même un peu la concentration du nid en CO2, la température et l’humidité).
Je remarque une ouvrière différente des autres … elle est rousse tandis que toutes les autres sont noires … serait-ce possible que ce soit le petit Imago qu’il m’avait semblé voir au tout début qui se soit transformé en adulte ??
Aucune des graines d’oeillette n’a été transportée dans le nid ce qui m’étonne car étant très petites j’aurais cru qu’elles auraient été appréciées.
Le bouchon vers la partie largeur condamnée a été déchiqueté et tiré pendant la journée (grrrrr) mais il a tenu bon … je vérifie avec un miroir s’il n’y a pas de chipie dans l’aire condamnée et le renfonce !!! mais voilà-t’y pas que le miroir cogne le nid et provoque une panique épouvantable Neutral … j’espère que ça n’aura pas de répercussions (mais bon la majorité du temps tout est calme sauf quand je nettoie le nid donc je pense que ça devrait aller).

21h25 : Nouvel approvisionnement en graines
Je vais tester ce soir deux nouvelles graines : deux demi-lentilles vertes décortiquées et 5 petites graines rondes de couleur beige (à peines plus petites que du quinoa) provenant du mélange pour oiseaux.
A ces graines, j’ajoute trois autres aliments qu’elles ont déjà rencontré : 5 graines de quinoa (je suis certain qu’elles les prendront), 10 morceaux de graines de soja jaune concassées, 5 grains de semoule semi-complète.
Je leur en donne un peu plus que d’habitude car je souhaite voir si leur façon de gérer les stocks a évolué en 1 semaine … de toute façon le nettoyage suivant se fera samedi et j’aurai le temps de tout bien briquer s’il y a des restes !
Elles se jettent sur les graines de quinoa (comme d’hab) et les apportent dans le nid ce qui je pense doit rassurer les ouvrières et la Reine (j’espère Neutral ).
Je change ensuite la gaze d'eau et leur redonne du lait de riz.

21h55 : le calme revenu
Bon je commence à être rassuré ... ça fait 30 minutes que j'ai éteint la lumière (il reste juste celle de l'écran d'ordinateur) et que je ne vais pas les voir et je vois que la Reine, les ouvrières et le couvain sont retournés collés à la vitre chauffée dans la chambre supérieure de la partie "longueur" (après la panique elles étaient dans une chambre agglutinées toutes ensembles).
De plus l'abondance relative de graines dans l'aire de chasse a provoqué chez les ouvrières Minor les plus grosses (celles qui font dans les 6mm) une irrépressible envie de nettoyage du nid. Ca en avait besoin car il restait une feuille de salade collée à la vitre et des graines qui étaient tombées depuis l'aire de chasse ... et là la feuille a été retirée et les grosses graines (riz et avoine datant d'une semaine) ont été remontées au dépotoir. Le nid commence à être assez propre du coup.

22h20 : au dodo !
Il fait 22,6°C dans la pièce et 27,2°C à la sonde, je vais donc éteindre le tapis et l'ordinateur et les laisser tranquille au calme et dans le noir total !

Ko Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ko-cha



Nombre de messages : 118
Age : 45
Localisation : Val-de-Marne (94)
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Le blog de Ko-Cha............... (31/03/2010 => 23/02/2013).   Jeu 08 Avr 2010, 08:21

08/04/2010

6h00 :
Comme hier, il fait environ 21°C dans la pièce et à la sonde.
Tout le petit monde va bien et semble avoir oublié le stress d'hier soir cheers
La Reine, le couvain et la majorité des ouvrières (les plus petites) sont comme souvent dans la partie "largeur" ... et comme hier éparpillées dans toutes les chambres (dès que la température est supérieure à 20-20,5°C dans la pièce j'ai l'impression qu'elles se sentent plus à l'aise).
Quatre ouvrières sont en train de se promener dans l'aire de chasse calmement (sans chercher à grimper sur les parois).
Trois (voire plus si certaines se cachent derrière la buée Smile ) sont dans la partie "longueur" qui a été vraiment bien nettoyée et dont la partie la plus sèche est redevenue un grenier bien rangé qui ne comporte que deux sortes de graines : quinoa et celles très allongées (de chardon je pense) que j'avais données il y a quelques jours (le 05/04) et qu'elles avaient dû mettre dans des salles humides (pour les ramollir ? ce qui est possible car la véritable graine est dans une coque sèche et allongée).
Il me semble apercevoir tout en bas dans une salle humide deux morceaux de graines de soja.

6h30 :
Je rallume le tapis chauffant, redonne de l'eau (toujours la même fortement minéralisée et riche en calcium et magnésium et pauvre en sodium) et du lait de riz et replace le plus doucement possible le système anti-évasion ... ça remue un peu mais tout le monde se calme très vite ... de toute façon elles vont passer la journée au calme dans le noir.

21h00 : (21,4°C dans la pièce et 26,4°C à la sonde)
Aujourd'hui j'ai décidé de les laisser tranquilles. Néanmoins j'allume la lumière de la pièce qui est dirigée vers l'ordinateur et moi ce qui laisse le nid dans l'obscurité mais me permet d'observer le Biorama dans son ensemble bien mieux que depuis le début avec la lampe électrique (et ça ne les gêne pas du tout). Je n'ai toujours pas ôté le dispositif anti-évasion. Une grande partie des ouvrières est sur la vitre dans l'aire de chasse avec des larves et la nymphe (je n'ai as l'habitude d'en voir mais je pense vraiment que c'en est une. Les autres sont soit la tête en bas en train de faire du pain à côté de la Reine, soit assez actives sur l'aire de chasse. Depuis hier je les trouve très à leur aise en fait ... elles considèrent tout le Biorama comme une zone connue sans grand danger (à part les miroirs cogneurs Laughing).
Je viens d'apercevoir la Reine pointer sa tête à l'extérieur du nid, secouer ses antennes, attendre un peu puis retourner dans la chambre avec les oeufs (et 1 ou 2 ouvrières avec elle). En 5 minutes d'observation elle l'a déjà fait trois fois.

21h10 : Sa Majesté en vadrouille !!!
Ca y est la Reine est sortie sur l'aire de chasse (toute seule) et s'est tout de suite dirigée vers les ouvrières collées sur la paroi. Elle reste devant elles à les palper avec ses antennes (toutes celles à portée de ses antennes, pas celles plus haut). Elle est superbe !!! je peux vraiment bien la voir et elle est bien dressée sur ses longues pattes (j'ai l'impression qu'elle a un abdomen avec des reflets rouges mais difficile à voir). Je trouve qu'elle a grossi au niveau de l'abdomen par rapport à la dernière fois où j'avais pu l'observer aussi bien (mais peut-être que je me trompe ?) et elle fait bien 15mm je pense. Puis elle retourne tranquillement dans la partie "longueur".
C'est ce que je pensais, cette partie de l'aire de chasse est devenue une annexe du nid. Je ne pense pas qu'autrement la Reine sortirait comme ça toute seule, qu'en pensez-vous ?

21h25 :
Maintenant qu'elles ont bien rangé la partie "longueur", j'arrive à apercevoir un peu plus l'organisation à travers la buée. La chambre du bas chauffée (la plus humide et chaude) est complètement vide et ce depuis que les larves sont placées dans le sauna de l'aire de chasse. La pièce juste au-dessus (aussi chaude et un peu moins humide) est l'emplacement de la Reine et des oeufs. La chambre du bas côté non chauffé est un grenier humide : j'y aperçois les graines les plus grosses (avoine et riz notamment) et une ou deux de quinoa. La chambre au-dessus est un grenier "sec" (ou plutôt le moins humide de la partie longueur ... en effet il n'y a pas de buée) et contient les petites graines (quinoa et chardon [je pense]). Dans la partie "largeur" qui est la partie utilisée pour la nuit se trouve un morceau de graine de soja.
Tout le reste est dans l'aire de chasse dans laquelle cette fois je ne peux distinguer de dépotoir.

22h30 :
Je vais bientôt éteindre le tapis chauffant. Elles n'ont toujours pas bougé de la paroi en plexiglas et la Reine est presque ressortie encore.
J'attends qu'elle retourne dans la chambre humide et je retire les quatre pierres puis le dispositif le plus doucement possible. Après un petit temps (dès que de l'air plus frais ou moins chargé en CO2 pénètre dans l'aire de chasse) toutes se dépêchent de rentrer les larves et la nymphe (rapidement mais sans panique) et ressortent explorer l'aire de chasse. Je leur redonne de l'eau et du lait de riz ainsi que des nouvelles graines (ronde lisses très brillantes et de couleur jaune), quelques graines de chardon et une dizaine de graines de quinoa dont certaines ont été roulées dans le mélange de vitamines et minéraux fourni avec le Biorama. J'ai posé la question de l'utilité de cette manoeuvre à Robert, en fonction de sa réponse je referai l'opération plus tard (je ne compte pas le faire plus souvent qu'une fois par mois sauf si je vois des signes de carence comme la diminution de la ponte ou autre).

22h55 :
Là elles se sentent vraiment chez elles ... on peut percevoir leur "joie" de sortir du nid pour "sentir" toutes les graines dans l'aire de chasse et se saisir du quinoa (quelle surprise !! :geek: ). Elles sortent sans crainte, plus nombreuses et plus assurées (plus vives).
Je coupe le tapis chauffant : il fait 22,2°C dans la pièce et 26,9°C à la sonde.

Ko Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ko-cha



Nombre de messages : 118
Age : 45
Localisation : Val-de-Marne (94)
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Le blog de Ko-Cha............... (31/03/2010 => 23/02/2013).   Ven 09 Avr 2010, 08:21

09/04/2010

6h30 :
Il fait 21°C comme les deux derniers jours.
La Reine est entre un petit paquet de larves et une grappe d'oeufs (d'environ 4mm de diamètre) dans la partie "largeur".
Plusieurs ouvrières sont en train d'aller d'une graine à l'autre dans l'aire de chasse.
Dans la partie longueur, plusieurs ouvrières sont très actives : elles fabriquent du pain (pour le petit dej une fois le déménagement de la journée fait Very Happy) ... la boule de pain qu'elles ont fabriquée fait plus de 0,5cm de diamètre !
J'allume le tapis chauffant, le redonne de l'eau et du lait de riz et replace l'anti-évasion, ce qui ne les trouble pas du tout.

17h10 :
Je profite du beau temps pour aérer un long moment la pièce.
En ouvrant le volet et la fenêtre je suis surpris car la Reine est dans la partie "largeur" sèche et fraîche. A bien y regarder elle est accompagnée d'une petite ouvrière plus rousse que noire qui la suit partout et qui la lèche de partout dès qu'elle cesse de bouger. La Reine a l'air en forme (mais c'est bizarre de la voir loin des ouvrières ???). Elle est parfois visitée par une ouvrière plus âgée qui vient juste voir ce qui se passe et qui retourne après moultes palpations d'antennes sur le corps de la Reine dans l'aire de chasse.
Pour les autres ouvrières, une partie est sur la vitre avec les larves , une partie dans l'aire de chasse et une partie dans la gestion du grenier / fabrication du pain.
Il fait 22,2°C dans la pièce et 26,9°C à la sonde ... ça veut dire que je devrai faire très attention à la météo (et que dès qu'on aura une période de plusieurs jours chauds je devrai certainement ne pas chauffer) ... demain ils annoncent une très belle journée ensoleillée, je vais bien regarder la corrélation entre température extérieure, de la pièce et à la sonde car je ne souhaite pas dépasser 28-29°C car c'est un petit nid et je voudrais qu'elles aient le choix d'aller dans une zone plus fraîche si elles jugent que la zone chauffée est trop chaude).

18h15 :
Malgré le fait d'avoir éteint le radiateur et entrouvert la fenêtre, la température à la sonde est de 27,1°C ... je décide de débrancher le tapis chauffant 15 minutes (et faire le point dans 15 minutes par rapport au comportement des fourmis).
Là à cette température elles semblent bien (la Reine est toujours dans la partie "largeur" avec sa petite ouvrière rousse ... c'est fantastique de la voir s'occuper ainsi de la Reine juste devant mes yeux, vraiment un moment privilégié je trouve Very Happy Very Happy), mais je ne veux pas monter au-dessus de 27°C alors qu'on est début avril ...

18h30 :
La température à la sonde est de 23,6°C. Je vois une partie des ouvrières qui ont quitté leur paroi et ont rentré les larves. Je rallume le tapis. On verra bien si elles reviennent Smile

18h40 : j'hallucine !
La Reine est sortie de la partie "largeur" et est avec les ouvrières (toutes revenues) sur la paroi verticale en plexiglas chauffée à 2cm au-dessus de l'aire de chasse (26,6°C).
Parfois elle redescend et se tend (vraiment se tend ... le gastre reste au sol et le thorax et la tête sont tendus au maximum des possibilités des pattes) pour toucher le plus possible d'ouvrières avec ses antennes. Elle a l'air vraiment sereine là c'est vraiment sympa à regarder Very Happy

18h55 :
C'est assez drôle car d'habitude les ouvrières sur la paroi chauffée au-dessus de l'aire de chasse sont quasiment toujours immobiles. Là avec la Reine en travers sur la paroi il y a une effervescence ... toutes frémissent et bougent dès que la Reine fait le moindre mouvement Smile
Si elle reste là j'éteindrai le tapis plus tôt pour les laisser rentrer dans le nid à cause de la baisse de température et non pour une autre raison (le soir je redonne de l'eau, et du lait de riz et surtout pas question de ne pas nettoyer l'abreuvoir qui contient le lait de riz).

19h20 : du pain !!! du pain !!! du pain !!!
Depuis 15-20 minutes les ouvrières de la partie "longueur" ont entrepris de sortir en "masse" (une masse pour moi c'est par cinq hihi ça va faire sourire les personnes ayant des milliers de fourmis et qui ont subi un raid :joker: mais pour visiter elles sortaient rarement à autant en même temps jusqu'à présent) pour visiter l'aire de chasse et en "masse" aller vérifier les greniers. Elles commencent alors à ramener des graines dans la partie chaude et humide qu'elles occupaient [là où sont les oeufs je pense] et il me semble qu'elles se mettent toutes à fabriquer du pain (en prévision de la soirée quand les larves seront rentrées certainement).
Cinq minutes plus tard je vois deux ouvrières rentrer 2 larves et les ramener près des oeufs dans la partie "longueur".

20h00 :
La Reine est retournée avec les oeufs et les ouvrières qui font du pain Smile. Peut-être que je me fais un film mais j'ai l'impression que sur la fin elle se contorsionnait de temps en temps ... la chaleur aurait-elle stimulé une ponte ? (ou est-ce juste parce que la partie chauffée dans l'aire de chasse devenait trop sèche pour elle ...)
Je verrai sans doute demain au lever quand tout le monde sera dans la partie "largeur" Smile s'il y a plus d'oeufs que ce matin

21h30 :
Je retire le système anti-évasion (qui est en fait une véranda qui en fait une annexe du nid Laughing ) ce qui fait rentrer toutes les fourmis avec les larves (+ les graines de quinoa - ce qui est nouveau).
J'attends que toutes les larves soient rentrées pour rouvrir en grand la fenêtre pour aérer 5-10 minutes la pièce et par la même occasion l'aire de chasse.
Comme chaque soir je vais les réapprovisionner en eau et lait de riz. Les graines, elles en ont plein le grenier et l'aire de chasse et même la partie "largeur" a quelques graines stockées ... je n'en rajoute donc pas.

Ko Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ko-cha



Nombre de messages : 118
Age : 45
Localisation : Val-de-Marne (94)
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Le blog de Ko-Cha............... (31/03/2010 => 23/02/2013).   Sam 10 Avr 2010, 07:47

10/04/2010

7h00 :
Aujourd'hui il fait 20,6°C dans la pièce et à la sonde. En regardant la température minimum enregistrée c'est descendu à 19,7 côté sonde et 19,9°C dans la pièce (à 5h du matin) ce qui est correct je pense (on a vraiment des murs mal isolés ... dès qu'il fait en dessous de 10°C dehors il y a 0,2°C de différence entre la sonde à 5cm du mur et le thermomètre à 20cm du mur Shocked ).
Ce matin les fourmis ne sont pas organisées de la même façon que les autres jours. Dans la partie "largeur" un paquet d'ouvrières s'occupent des oeufs (que je vois très mal ... du coup je n'ai pas l'impression que la Reine ait pondue hier mais qu'elle se contorsionnait plutôt par début de déshydratation à la chaleur dans l'aire de chasse sèche) et des larves. Quelques ouvrières sont dans l'aire de chasse. Le reste de la troupe et surtout la Reine sont dans la partie "longueur" en train de fabriquer du pain et de manger Smile
Je rallume le tapis chauffant. Immédiatement les ouvrières commencent à se rapprocher de la paroi.

7h15 :
Je redonne de l'eau et du lait de riz et repositionne l'anti-évasion. Le temps d'aller boire un café que la Reine a rejoint les ouvrières dans la partie "largeur" avec le couvain. Ca ne lui pose vraiment aucun problème de sortir sur l'aire de chasse alors que j'avais laissé la lumière allumée dans la pièce (pas dirigée vers le nid) et que je venais de manipuler l'anti-évasion. Je pense que c'est un bon signe de voir la colonie à ce point à l'aise dans le nid malgré quelques petits bruits et lumières alentours Smile

9h00 : Matinée ménage !
J'ai entrepris de commencer le ménage par la pièce des fourmis pour après les laisser le plus longtemps possible dans le calme.
Je commence par mettre au dessus du Biorama un torchon plié en huit qui laisse passer l'air mais qui empêchera la poussière de se déposer dans l'aire de chasse ou le rebord du Biorama. J'installe ensuite un paravent en carton devant le nid (la Reine est toujours dans la partie "largeur") pour pouvoir ouvrir en grand fenêtre et volet.
Je retire consciencieusement la poussière partout dans la pièce et notamment partout autour du nid et passe l'aspirateur dans tous les recoins en faisant attention de ne pas cogner l'étagère.
Une fois le ménage dans la pièce fini je redescend le volet aux 3/4 et laisse la fenêtre ouverte (jusqu'à 11h30) pour bien aérer. Une heure après je retire le paravent et le torchon (je ne voulais pas que la poussière restée en suspension retombe sur le nid.
Je quitte ensuite la pièce en installant deux serpillères roulées sous la porte de la pièce pour empêcher le gros des produits d'entretien pénétrer dans la pièce.

11h30 : le ménage dans la véranda Smile
La véranda est la seule pièce de la maison où on a installé une plaquette qui diffuse du pyrèthre d'origine naturelle. Il fait déjà 28°C dans la véranda et quand j'ouvre l'odeur concentrée du Pyrèthre m'agresse.
En commençant le ménage (après avoir ouvert en grand car je n'aime pas cette odeur), je remarque que de nombreuses fourmis déambulent sur le sol de la véranda (ce sont des Lasius emarginatus dont la fourmilière n'est pas très loin) et ne semblent pas du tout affectées par l'odeur si forte du pyrèthre ... et surtout elles y étaient avant que j'arrive donc depuis un certain temps. Je regarde un peu partout pour voir les araignées (il y a eu une naissance de petites épeires mi mars) et elles aussi se portent à merveille.
Même si je ne vais pas aller jusqu'à mettre des plaquettes de pyrèthre partout, je suis assez rassuré quant à l'effet sur les fourmis lorsqu'il n'y a pas de contact rapproché avec la plaquette (qui est d'ailleurs étiquetée "insectes volants" ... mais bon les fourmis étant des hyménoptères ... bref).
Note pour moi : je vais utiliser un peu de vinaigre pour les détourner de la véranda puisque en me renseignant pour savoir si je pouvais en proposer à mes Messor je m'étais rendu compte que c'était un perturbateur de phéromones qui de fait repoussait les fourmis (sans les tuer !).

12h50 :
Tout est calme et comme d'habitude (à part la pénombre plutôt que le noir total).
De nombreuses ouvrières sont sur la plaque chauffée dans l'aire de chasse avec les larves, la Reine est dans la chambre chaude et humide avec les oeufs et les autres ouvrières et les quelques restantes font du pain ou se promènent dans l'aire de chasse.

de 13h00 à 21h00 :
Personne n'a bougé de place quasiment de toute la journée. La fenêtre est restée ouverte jusqu'à à peu près 20h00 avec le volet au 3/4 fermé ce qui a bien aéré la pièce.
A 21h00 je retire l'anti-évasion. Comme d'habitude, avec un temps de latence de quelques secondes, elles se dépêchent de rentrer les larves (et les nymphes car je pense qu'il y en a deux ou trois dont une de bonne taille, environ 5-6mm). Mais voilà trois larves/nymphes ont été collées trop fort et les petites n'arrivent pas à les décoller et sont aidées par des plus imposantes Very Happy
Je pense donc qu'elles collent les larves et les nymphes contre la vitre en utilisant leur anti-fongique puisque la trace qui reste en blanche.

21h30 :
je nettoie entièrement l'aire de chasse (à l'eau fraîche minérale, la même faiblement minéralisée qui me sert à remplir le Biorama). Certaines ouvrières s'arrêtent près d'une petite flaque et boivent l'eau (alors que j'en vois rarement sur le tissu imbibé).
Une fois tous nettoyé j'en vois pas mal sortir et explorer l'aire de chasse désormais plus fraîche (eau qui était dans le frigo et qui s'évapore).
Je remplace la gaze imbibée d'eau par une nouvelle, leur redonne le lait de riz et remet des graines dans l'aire de chasse (une dizaine de grains de semoule semi-complète, 4 graines de quinoa et différentes graines des champs [mélange oiseaux]).
Comme à chaque fois le nettoyage se passe dans le calme (mais elles ont l'air de s'être habitué au pinceau qui ne leur fait absolument plus peur ... quand il y en aura beaucoup ça va être sportif ! Laughing ).

Ko Smile

PS : une synthèse intéressante (et agréable à lire) sur la carte d'identité odorante des fourmis au sein de la même colonie : http://pagesperso-orange.fr/fourmis.lenoir/Doc_fourmis/Communication/Fourmis_gestalt_LR.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ko-cha



Nombre de messages : 118
Age : 45
Localisation : Val-de-Marne (94)
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Le blog de Ko-Cha............... (31/03/2010 => 23/02/2013).   Dim 11 Avr 2010, 07:05

11/04/2010

6h00 :
Il fait 19,9°C dans la pièce et 19,7°C à la sonde, toute la petite colonie est calme ... le couvain, la Reine et la majorité des ouvrières sont dans la partie "largeur", les autres sont en train de fabriquer du pain dans la partie "longueur".
Je rallume le tapis chauffant (le chauffage central ne se mettra en route que dans 1 heure).
Toutes les graines sans exception que j'avais mises hier soir après avoir nettoyé l'aire de chasse ont été amenées dans les greniers ou consommées ... il ne reste que les graines de semoule.
Aujourd'hui, je vais voir leur réaction si je ne mets pas l'anti-évasion. Si vers 10h00 elles ne sont pas sur la paroi, je le remettrai.

7h00 :
Le Biorama a moins de buée de sorte que j'aperçois le couvain en train d'être installé dans la partie "longueur" chauffée (chambre du haut). Comme d'habitude, la Reine trainaille dans la partie "largeur" avant de déménager plus tard car elle mange du pain que des ouvrières confectionnent dans la partie "largeur". En fait depuis une heure, c'est l'activité principale de toutes les ouvrières qui ne s'occupent pas du couvain.
A noter hier que j'ai retrouvé des restes de pain de fourmi tout sec dans l'aire de chasse ... c'est super on dirait un morceau de biscotte au toucher et à l'aspect (j'ai pas goûté hihi clown )

9h45 : le harcèlement de la Reine
La Reine se trouve toujours dans la partie "largeur". Les ouvrières les plus claires viennent souvent lui rendre visite, parfois l'une d'entre elles reste avec elle et lui fait sa toilette (en tout cas ça y ressemble).
Depuis que la température a dépassé à la sonde les 25,5°C il y a parfois une des petites ouvrières qui semble s'énerver : elle s'accélère et bouscule la Reine qui finit par changer de position puis changer de chambre.
Ce phénomène se répète de plus en plus fréquemment et s'accompagne finalement de la sortie de l'ouvrière qui reste sur l'aire de chasse la tête dans l'entrée pour voir si Sa Majesté l'a suivie.
A 9h55, après avoir subit de nombreux "assauts" la Reine finit par sortir sur l'aire de chasse ... elle va vers la gaze imbibée d'eau, la tâtonne avec ses antennes, puis rebrousse chemin (peut-être à cause de mon odeur sur la feuille d'aluminium ?).
A 10h00, le dernier "assaut" aura raison de sa patience ! elle sort sur l'aire de chasse et se dirige vers l'entrée de la partie "longueur" ... dès qu'elle y entre elle va directement avec le couvain.
Si le "je" de la Reine est sans doute important (indispensable) dans la décision, c'est aussi le "nous" (Reine comprise) qui décide la plupart du temps pour la vie quotidienne Very Happy
Du coup je vais attendre 11h00 pour voir si les ouvrières portent les larves sur la vitre car ce n'est jamais (pour le moment, mais ça se fait souvent quand je ne suis pas là donc à confirmer sur plusieurs observations) fait avant que la Reine soit avec les oeufs.

de 10h00 à 11h00 :
Je vois de nombreux mouvements d'ouvrière portant des larves. Elles ne sortent jamais de la partie "longueur" et portent les larves en faisant des allers-retours entre les chambres supérieure et inférieur de la partie "longueur" côté chauffé. Aucune ouvrière n'est sur la vitre chauffée de l'aire de chasse.

11h00 : l'histoire d'une transhumance Smile
A 11h00 la température est de 22,0°C dans la pièce et de 26,5°C à la sonde ... ce n'est donc pas la température qui conditionne la montée des larves dans l'aire de chasse. Je place donc le cadre en bois avec la grille et ses 4 pierres plates et me positionne pour observer chaque étape.
11h10 : 2 graines de quinoa sont amenées du grenier vers la partie de l'aire de chasse assez proche de la vitre chauffée.
11h15 : 5 fourmis se mettent sur la vitre chauffée (sans larve) puis une redescend et va dans la partie longueur ... dans son périple elle rencontre une soeur qui immédiatement se dirige vers la vitre. Les cinq fourmis montent le plus haut possible et s'arrêtent à la limite de l'huile répulsive. Elles délimitent alors une zone de 2cm*2cm par leur position (1cm en dessous la zone huilée) qui correspond à celle utilisée les autres jours.
11h20 : Elles bougent leur gastre et semblent le frotter contre la paroi. Certaines tombent de la paroi et restent 10-20 secondes recroquevillées avant de se remettre ... la température est peut-être trop élevée par rapport à l'hygrométrie ce qui les déshydrate rapidement ? (même si elles ne boivent pas ou peu à la gaze imbibée d'eau elle doit certainement jouer un rôle dans la régulation de l'hygrométrie quand je mets la grille).
11h30 : Il fait 22,2°C dans la pièce et 26,7°C à la sonde. 3 ouvrières redescendent et vont dans la partie longueur (s'hydrater ?) ce qui provoque la sortie de trois autres ouvrières dont une avec une graine de quinoa qui finit par revenir la déposer dans le grenier (chambre supérieure fraîche de la partie "longueur").
11h40 : une ouvrière semble "énervée" (vive et rapide), elle fonce dans une des chambres chauffées et en ressort avec une larve entre les mandibules. Elle la pose le plus haut possible sur la vitre chauffée dans l'aire de chasse et est tout de suite aidée par une autre ouvrière.
11h40 à 11h50 : la larves est assez souvent décrochée, ramenée à l'entrée du nid puis ramenée à la vitre.
11h50 : plusieurs ouvrières commencent à sortir avec les larves, nymphes (et sans doute imago ... ça bouge les antennes un imago ??).
C'est assez tordant car chaque ouvrière pousse sans ménagement les autres pour placer le mieux possible sa larve Laughing
12h10 : pour le moment le couvain est donc à trois endroits : les deux chambres chauffées et la vitre de l'aire de chasse (22,6°C dans la pièce et 27,1°C à la sonde ... je baisse le radiateur du coup car il fait très beau et le soleil a tendance à faire monter la température de la pièce).
16h10 : elles sont 22 ouvrières sur la paroi, beaucoup de graines ont été sorties entre la sortie de la partie "longueur" et la vitre de l'aire de chasse. La chambre la plus chaude et humide (inférieure) de la partie "longueur" est vide, les oeufs et le reste des ouvrières (à part celles qui font les allers-retours) sont avec la Reine dans la chambre supérieure. j'ai réussi à empêcher que la température ne grimpe trop avec l'arrêt du radiateur et, au bout d'une heure l'ouverture de la fenêtre pour aérer avec le volet 3/4 fermé (21,6°C dans la pièce et 26,9°C à la sonde).

Un essai de grille pour la nuit
Etant donné le comportement différent la journée (i.e. quand ça chauffe, pour une fourmi) avec et sans grille au-dessus de l'aire de chasse, je vais tester la grille pendant la nuit pour voir demain matin s'il y a des différences.
Du coup je vais ôter la grille entre 21h00 et 22h00-22h30 le temps que l'aire de chasse s'aère correctement et je remettrai la grille après avoir coupé le chauffage du tapis (et redonné eau et lait de riz bien sûr, pas de graines car elles en ont encore beaucoup dans le grenier).
Note de comportement en retirant la grille : bien entendu comme d'habitude cela provoque la rentrée des larves avec empressement ... mais aussi dans un second temps de toutes les graines déposées sur l'aire de chasse entre la vitre chauffée et l'entrée de la partie "longueur".

Ko Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ko-cha



Nombre de messages : 118
Age : 45
Localisation : Val-de-Marne (94)
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Le blog de Ko-Cha............... (31/03/2010 => 23/02/2013).   Lun 12 Avr 2010, 08:17

12/04/2010

Désormais le blog risque d'être moins souvent mis à jour (pas heure par heure mais plutôt un résumé de la semaine jour par jour sauf expérience ou changement inédit) car nous sommes entrés dans une phrase de croisière concernant leur développement et les observations que je pourrais faire. Je ne souhaite pas répéter les mêmes choses tout le temps Smile
Bien entendu dès que je changerai un paramètre je l'indiquerai pour qu'on puisse par la suite revenir aux différents changements et décisions quel que soit le devenir de la colonie (ça servira toujours)



6h00 : résultat de l'expérience de grille pour la nuit
Le résultat est très simple : aucun changement par rapport aux autres jours.
Avant de remettre la grille pour la journée je l'ai donc retirée pour laisser aérer l'aire de chasse (1h) en même temps que j'aérais la pièce (10 minutes).

Ko Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ko-cha



Nombre de messages : 118
Age : 45
Localisation : Val-de-Marne (94)
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Le blog de Ko-Cha............... (31/03/2010 => 23/02/2013).   Mar 13 Avr 2010, 22:20

Un article sympa sur le comportement alimentaire des Messor barbarus

Detrain C, Versaen M, Pasteels JM. Récolte de graines et dynamique du réseau de pistes chez la fourmi moissonneuse Messor barbarus. Actes Coll. Insectes sociaux 1996;10:157-60

http://irbi.univ-tours.fr/UIEIS/Site%20web%20UIEIS/Colloques/Actes%20colloques%201995/Detrain%202.pdf

Ko Smile

PS : pas de changement majeur ce jour (13/04/2010) : j'aère l'aire de chasse 1h le matin et 1h30 le soir (et la pièce en même temps 10 minutes le matin et 10 minutes le soir) et replace toujours la grille en journée et de nuit. Je viens de leur donner un mélange de graines différentes ce qui a provoqué un afflux d'ouvrières dans l'aire de chasse et un afflux de fabricantes de pain Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ko-cha



Nombre de messages : 118
Age : 45
Localisation : Val-de-Marne (94)
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Le blog de Ko-Cha............... (31/03/2010 => 23/02/2013).   Mer 14 Avr 2010, 23:28

14/04/2010

4 morts par ma faute !
Cela fait 2 semaines que je donne du lait de riz à ma colonie dans le petit "abreuvoir" en silicone fourni avec le Biorama.
Ce soir j'ai retrouvé 4 fourmis mortes noyées dedans (je suis donc retourné sur le site pour voir si j'avais mal lu et bien oui ... c'est marqué mangeoire et non abreuvoir)... donc mise en garde ne l'utilisez pas comme abreuvoir !!
J'ai mis les quatre petites dans l'aire de chasse ... on verra bien si elles s'en sortent mais vu leur état j'en doute fortement.

Du coup la colonie c'est plus vers 25 que vers 30 .... Mad

Ko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ko-cha



Nombre de messages : 118
Age : 45
Localisation : Val-de-Marne (94)
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Le blog de Ko-Cha............... (31/03/2010 => 23/02/2013).   Jeu 15 Avr 2010, 07:18

15/04/2010

Pas d'évolution :
Les quatre petites mises dans l'aire de chasse ne se sont pas réveillées ... de plus elles n'ont pas été bougées par les autres contrairement à la toute première morte. Je pense que c'est parce que le lait de riz a dû masquer leur odeur ?
C'est bizarre, pas une seule noyée en deux semaines et là subitement 4 ... si elles ont été noyées dans le lait de riz ça me prouve au moins qu'elles étaient attirées par cet aliment ... je réutiliserai la mangeoire en mettant de la gaze avant d'y introduire le lait de riz ...

De nouveaux essais
Je viens de nettoyer à fond l'aire de chasse parce qu'avec la mésaventure il y avait du lait de riz sec collé sur l'aire + les quatre petites mortes collés à cause du lait de riz.
J'ai remis de l'eau (minérale riche en magnésium et calcium) sur la gaze imbibée (changée), redonné du lait de riz, cette fois en ajoutant une gaze dans la mangeoire !
Je donne une pincée de graines des champs (mélange vivifiant pour oiseaux) et du quinoa et je teste deux nouveaux apports : 1) du jaune d'oeuf (bio) réduit en petits morceaux (maxi 0,4cm) sur du papier aluminium et une pincée de germes de blé bio.
la réaction ne se fait pas attendre : tout de suite 3 ouvrières sont sur les deux nouveaux aliments. Les germes sont apportés dans le nid et l'ouvrière qui les apporte se met directement à transformer son germe en pain. Quant au jaune, d'abord très reniflé, un petit morceau est ensuite apporté dans le nid, mâchouillé comme s'il s'agissait d'une graine puis quelque chose que je n'avais encore jamais vu se produit : des larves sont apportées tout autour et sur le morceau. Le jaune d'oeuf est riche en lipides et contient quelques protéines mais pas de façon excessive, ce qui m'a décidé à leur en proposer.
A noter que même la Reine s'est déplacée pour mâchouiller un germe de blé.
Au bout de 20 minutes tout le jaune d'oeuf est rentré. J'ai eu un coup de stress (mais je me suis interdit d'intervenir à part en retirant une partie du jaune dans l'aire de chasse car vraiment ça fait trop ... je ne m'en était pas rendu tout de suite compte)) lorsque les ouvrières ont fait tomber plusieurs morceaux de jaune dans un des couloirs alors que la Reine se trouvait dans les chambres du bas, la bloquant en bas. Les ouvrières pouvant passer elles ne s'en occupaient pas. Mais la Reine est tenace et a fini par passer au bout de 10 (longues pour moi) minutes Very Happy
Toutes les larves sont maintenant autour des morceaux de jaune ! la Reine est retournée avec les oeufs.
Cela fait maintenant 50 minutes et le jaune d'oeuf monopolise quasiment tout le monde sauf la Reine, les quelques ouvrières qui s'occupent des oeufs et les oeufs ... tout le reste de la colonie larves et nymphes comprises sont autour du jaune !!!
Au bout d'1h30 tout les morceaux de jaune ont été coupés en morceaux plus petits et accaparent toujours le gros de la troupe Smile Bien entendu elles n'en auront que de manière ponctuelle, un peu comme les insectes morts (rares) que je les voyais parfois ramener dans la fourmilière lorsque je les observais.
Cela fait 4h30 que le jaune a été donné et les larves n'ont toujours pas été ressorties sur la vitre de l'aire de chasse mais sont toujours sur le jaune !
Le jaune qui n'est pas en train d'être consommé a été placé plus bas dans les chambres les plus humides (dans le frigo Very Happy).
Ce matin (16/04) tous les morceaux qui ont été mâchouillés pendant la nuit ont été portés dans l'aire de chasse de sorte que le nid est redevenu assez propre.

Pour mémoire : (attention il existe des variations, ce ne sont pas des chiffres figés dans le marbre Smile )

Composition de 100g de jaune d'oeuf :
protéines : 2,6 g
lipides : 5,3 g (raison pour laquelle j'ai eu envie de leur en donner ... lipides d'origine animale comme la chair d'insecte contenant une vitamine A différente du béta-carotène ... même chose pour les protéines, notamment pour quelques acides aminés)
cholestérol : 250 mg
Vitamine A : 0,16 mg
Vitamine D : 0,02 mg

Composition de 100g de germes de blé :
Protéines : 26 g
Lipides : 10 g
Glucides : 33 g
Potassium : 850 mg
Magnésium : 250 mg
Phosphore : 970 mg
Calcium : 55 mg
Fer : 7,6 mg
Vitamine B1 : 2 mg
Vitamine B2 : 0,6 mg
Vitamine B6 : 2,2 mg
Vitamine PP (i.e. B3) : 5,7 mg
Folates (i.e B9) : 350 µg
Vitamine E : 21 mg

Composition de 100g de quinoa :
Protéines : 13,1 g
Glucides : 62,0 g
Lipides : 5,8 g
Potassium : 740 mg
Magnésium : 210 mg
Phosphore : 410 mg
Calcium : 60 mg
Sodium : 21 mg
Fer : 9,25 mg
Zinc : 3,3 mg
Manganèse : 2,26 mg
Vitamine B1 : 0,198 mg
Vitamine B2 : 1,047 mg
Vitamine B6 : 0,223 mg
Vitamine PP (i.e. B3) : 2,93 mg
Folates (i.e. B9) : 49 µg

Ko Smile


Dernière édition par Ko-cha le Ven 16 Avr 2010, 07:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ko-cha



Nombre de messages : 118
Age : 45
Localisation : Val-de-Marne (94)
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Le blog de Ko-Cha............... (31/03/2010 => 23/02/2013).   Ven 16 Avr 2010, 07:34

Un petit recensement à 15 jours
- Un gyne en forme qui se balade partout, mange, fait de la musculation (en poussant du jaune d'oeuf coincé !)
- 25-27 ouvrières toutes des Minor dont 3 de grande taille
- 8 larves (+7 en 16 jours)
- 2 nymphes (+2 en 16 jours)
- pas d'oeufs (ce que je prenais pour des oeufs, ce matin que les vitres sont sans buée n'en sont pas ... à surveiller !)
- 5 décès : un sans raison apparente et 4 de ma faute (grrrr) (une la première semaine, 4 la deuxième)

Voici le graphique montrant l'évolution des ouvrières (cliquez pour agrandir) :



Voici le graphique montrant l'évolution des stades pré-imago (cliquez pour agrandir) :



Ko Smile

PS : je supprimerai ce post et en ferai chaque fois un nouveau dès que je mettrai à jour l'évolution
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ko-cha



Nombre de messages : 118
Age : 45
Localisation : Val-de-Marne (94)
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Le blog de Ko-Cha............... (31/03/2010 => 23/02/2013).   Sam 17 Avr 2010, 10:03

17/04/2010

Enfin des photos Very Happy

1) Une photo de la Reine à côté de quelques ouvrières et larves dans ses quartiers de nuit (partie largeur fraîche et moins humide). On remarque bien sa tête rouge brique foncé



2) Une autre photo sur laquelle on remarque les reflets rouges brique du gastre de la Reine



3) Une photo (moche) pour illustrer les ouvrières avec les larves et nymphes sur la paroi chauffée de l'aire de chasse (derrière on voit la plaque recouverte de l'aluminium qui chauffe)



Bon je suis pas encore un super paparazzo Very Happy

13h15 : un changement de comportement aujourd'hui
Aujourd'hui, j'ai exactement fait tout comme d'habitude mais pas la colonie. Pendant la nuit, une très grande partie du grenier (habituellement une chambre supérieure sèche de la partie longueur) a été déplacée dans l'aire de chasse juste au-dessus de l'entrée de la partie largeur.
Normalement, quand j'allume le chauffage, 2h à 2h30 après les ouvrières sont soit avec les larves sur la vitre chauffée de l'aire de chasse et le reste de la troupe, Reine comprise, dans la partie longueur (parfois la Reine trainant plus longtemps dans la partie largeur mais rarement après 11h00).
Aujourd'hui, le couvain est resté dans la partie largeur avec la Reine jusque vers 11h30 alors que la sonde donnait une température de 26,7°C et que la partie longueur est humide comme les autres jours. Vers 11h30 des ouvrières ont enfin porté des larves sur la vitre de l'aire de chasse. En fait, depuis ce matin, les ouvrières ainsi que la Reine ne cessent de fabriquer du pain à partir des graines déposées au-dessus et de les consommer (plus mettre le pain en contact avec les larves). C'était un jour de bombance apparemment Smile
Ce que je ne comprends pas c'est qu'avec la Reine (à 13h15) se trouvent encore des larves (toujours en train de manger manifestement car elles sont baladées sur des graines coupées ou du pain) alors que c'est une chambre fraîche et que la colonie est répartie un peu partout : certaines sur la vitre chauffée, les autres un peu partout dans les chambres côté chauffé ou non dans toutes les parties ... bizarre.
Néanmoins tout le monde à l'air en forme y compris la Reine.
La Reine a fini par aller côté chauffé le plus humide (chambre du bas) mais très tard (17h00). Contrairement au couvain elle n'aime pas à tout prix (en tout cas pas tout le temps) la chaleur apparemment et je suis content de lui avoir permis de choisir. Il n'y a toujours pas d'oeufs mais je la vois depuis deux jours se plier en deux comme pour pondre (et elle paraît très en forme et se nourrit bien) ... à voir.

De nouveaux essais
Aujourd'hui, même si ça fait peu de temps depuis le dernier nettoyage de l'aire de chasse, j'ai procédé à un nettoyage méticuleux de l'aire. En effet, elles avaient ressorti les morceaux de jaune d'oeuf un peu partout et je préfère tout nettoyer pour ne pas en faire un nid pour les bactéries (d'ailleurs l'eau cette fois était sale et c'était pas une mince affaire de nettoyer ... à retenir pour la prochaine fois !).
Il était 14h00 et la Reine était toujours présente dans la partie "largeur" ... quand j'ai nettoyé l'aire de chasse, elle et les quelques ouvrières avec elle se sont enfoncées (sans stress important) dans la chambre la plus basse. (5 minutes après avoir fini elles étaient remontées et calmes)

Je me suis rendu compte que maintenant que la température de la pièce ne descend pas en dessous de 20,5°C la nuit et de 21,5°C le jour, le tout en chauffant le nid en journée la gaze imbibée d'eau sur un papier aluminium ne suffit pas ... elle est constamment sèche même en renouvelant 2 fois par jour. J'ai donc décidé d'utiliser un bouchon de bouteille en plastique rempli de gaze que je mouille copieusement. Cela permettra de réguler l'humidité de l'aire quand je referme avec la grille et leur donnera la possibilité de boire tout le temps.

Je fais de nouveaux essais de nourriture. J'ai fait cuire dans de l'eau minérale (sans sel ajouté !) de la polenta (i.e. de la semoule fine de maïs) associée à des graines de sarrasin [le tout bio] concassées que j'ai fait refroidir et que j'ai coupé en tout petits morceaux que je leur propose sur un papier d'aluminium. J'ajoute dans l'aire de chasse une nouvelle sorte de graines : des graines de sésame complètes [bio également] (je ne souhaite pas leur donner des graines sans coque car ça leur facilite le travail mais je doute que ça leur rende service).
J'accompagne ces nouveautés de quelques graines de quinoa de graines des champs (mélange vivifiant pour oiseaux).
La polenta les a tout de suite attirées, il y en avait qui escaladaient les morceaux. Mais au bout d'un moment, si un morceau a été amené dans le nid, les autres sont restés sur l'aluminium.
Curieusement aucune graine de quinoa n'a été prise (ces dames veulent de la variété Laughing), pareil pour les graines des champs (en dehors de celles de chardon qu'elles ont engrangées dans le grenier) et elles se sont jetées sur les graines de sésame complètes qu'elles n'ont pas stockées dans le grenier mais mis directement dans la chambre où le pain est en général préparé.

Vers 20h00, cette fois je ne mets pas de lait de riz mais leur donne dans la mangeoire quelques germes de blé pour le soir. Je comptais remettre de l'eau mais à peines quelques gouttes suffisent désormais, l'eau reste disponible bien plus longtemps !

Ko Smile


Dernière édition par Ko-cha le Mar 20 Avr 2010, 08:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ko-cha



Nombre de messages : 118
Age : 45
Localisation : Val-de-Marne (94)
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Le blog de Ko-Cha............... (31/03/2010 => 23/02/2013).   Dim 18 Avr 2010, 11:20

18/04/2010

Constat à propos des graines de sésame complètes
Je pense avoir eu raison de leur donner des graines de sésame complètes plutôt que celles raffinées et tendres car si elles sont très appétantes, elles sont très dures. Elles en ont mis une grande partie dans les salles humides pour les ramollir avant de les consommer. Pendant ce temps elles consomment donc celles plus molles. C'est donc à mon avis plus intéressant de les pousser à avoir un comportement plus proche de ce qu'elles rencontrent en pleine nature.
En plus, mâchouiller les graines complètes leur apportera certainement plus de micronutriments que la consommation des graines raffinées.

Par rapport à la non ponte de la Reine, en y réfléchissant je me dis que quasiment toutes les ouvrières sont occupées par des larves et nymphes. Seules très peu s'occupent des graines et de la Reine elle-même. Elle se régule donc peut-être en fonction du nombre d'ouvrières qui peuvent s'occuper des larves. Rien ne sert de pondre si personne ne peut nettoyer et nourrir une larve. On verra avec les prochaines naissances si elle se remet à pondre.
Quoi qu'il en soit je ne suis pas inquiet car elle est tonique et mange.

La température, toujours la température !!!
Aujourd'hui il a fait un temps magnifique et la température est montée jusqu'à 24°C dans la pièce où se trouvent les petites. Ceci a eu pour conséquences d'élever la température à la sonde au-delà de 28°C (je m'en suis aperçu quand c'était à 28,3°C, j'ai alors débranché le tapis). J'ai dû effectuer ce manège très régulièrement. Comme demain je ne serai pas présent pour réguler la température, je me suis décidé d'aller acheter un programmateur électronique.
Du coup j'ai essayé de programmer sur une journée une phase ascendante de chaleur, une phase "plateau de chaleur" et une phase descendante, un peu comme ce qui se passe au dehors.
Voici en détails ce que j'ai programmé (je l'ajusterai ensuite, sûrement d'ailleurs en diminuant le temps total de chauffe et en chauffant moins longtemps pour chaque phase) :

Première phase (ascendante) : 5 chauffes sur 6h05
Début de chauffe (C1) : 6h45 jusqu'à 7h30 (45 min)
Temps de latence (L1) : 30 min
C2 : 8h00 - 8h45 (45 min)
L2 : 30 min
C3 : 9h15 - 10h05 (50 min)
L3 : 25 min
C4 : 10h30 - 11h20 (50 min)
L4 : 20 min
C5 : 11h40 - 12h35 (55 min)
L5 : 15 min

Deuxième phase (plateau) : 3 chauffes sur 3h45
C6 : 12h50 - 13h50 (1h)
L6 : 15 min
C7 : 14h05 - 15h05 (1h)
L7 : 15 min
C8 : 15h20 - 16h20 (1h)
L8 : 15 min

Troisième phase (descendante) : 6 chauffes sur 6h30
C9 : 16h35-17h30 (55 min)
L9 : 15 min
C10 : 17h45 - 18h35 (50 min)
L10 : 20 min
C11 : 18h55 - 19h45 (50 min)
L11 : 25 min
C12 : 20h10 - 20h50 (40 min)
L12 : 30 min
C13 : 21h20 - 21h50 (30 min)
L13 : 30 min
C14 : 22h20 - 22h50 (30 min) (fin du chauffage)
"L14" : 6h55

Je fais l'essai du programme (j'attends donc 18h35 pour voir si ça va bien s'éteindre et reprendre à18h55). Il fait 28,4°C à la sonde. Je la laisse en place pour voir le comportement : la Reine est dans une partie plus fraîche mais les ouvrières sont avec les larves sur la vitre de l'aire de chasse. Cette température ne les incommode pas (nid humide, eau disponible dans l'aire de chasse). Ca me rassure un peu pour demain !

Bon le test est concluant : 28,4°C à 18h35 - arrêt du tapis - remise en chauffe à 18h55 avec une température à la sonde qui est descendue en 20 minutes à 24,5°C sachant qu'il fait 23,2°c dans la pièce (bien entendu les amplitudes sont très différentes sur le substrat, elles sont plus brusque sur la vitre de l'aire de chasse mais là pour elles c'est surtout du bonus Very Happy). Les ouvrières et le couvain sont tous dans la chambre la plus humide (qui est certainement autour de 25-27°C)

Ko Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ko-cha



Nombre de messages : 118
Age : 45
Localisation : Val-de-Marne (94)
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Le blog de Ko-Cha............... (31/03/2010 => 23/02/2013).   Mar 20 Avr 2010, 21:35

20/04/2010

Les 48 dernières heures
Dimanche, en installant le programmateur, pour faciliter les choses j'ai installé une prise près du nid ce qui a provoqué une petite panique (et pourtant c'était sans perceuse justement pour minimiser les vibrations). J'avais donc pris la décision de les laisser tranquille un maximum pendant 48 heures. De sorte qu'hier soir je les ai dérangées une fois pour enlever la grille, laisser l'aire de chasse s'aérer en même temps que la pièce 25 minutes, redonner de l'eau puis replacer la grille. Tout le reste du temps elles étaient dans le noir complet sauf une petite lumière blafarde pour voir si tout va bien le matin au lever et le soir au coucher (impossible de ne pas le faire ! Very Happy)

20h50 : le tapis s'éteint, j'ai 30 minutes pour tout faire !!!
20h50, le programmateur éteint le tapis pour 30 minutes. Comme chaque fois désormais que je m'apprête à retirer la grille, j'attends 5 minutes que la température descende sur la vitre de l'aire de chasse et qu'elles rentrent les larves et nymphes (j'en ai compté au moins 4) d'elles-mêmes sans précipitation ni stress.
20h56, ça y est il ne reste que les retardataires ... je retire la grille avec précautions : tout se passe bien.
Je ré-humidifie le nid avec une eau très faiblement minéralisée en rajoutant 11 ml ... de quoi avoir environ 2-3mm d'eau sur tout le fond du nid sans qu'elle entre en contact avec la pierre (sinon c'est trop humide).
Il est temps de nettoyer complètement l'aire de chasse. Je remarque qu'elles ont laissé pas mal de déchets de coques de graines et surtout de pain devenu tout sec (elles mangent bien pour une toute petite colonie cyclops ) et je dois changer l'eau dans le bouchon dans laquelle je trempe le pinceau tellement il y a des débris. J'inspecte ensuite tout méticuleusement avec une lampe pour ne laisser aucun déchet que j'arrive à voir.
Je change la gaze de tissu, lave le bouchon en plastique et remet une nouvelle gaze de tissu que j'imbibe avec une nouvelle eau minérale fortement minéralisée (2078 mg/L de résidu sec à 180°C) et très riche en calcium (468 mg/L), assez riche en magnésium (74,5mg/L) et peu pourvue en sodium (9,4 mg/L).
Je redonne différentes graines réparties sur toute l'aire de chasse (quinoa, graines des champs, sésame complet, soja jaune concassé et un grain de riz complet).
Je replace la grille et 2 minutes après hop le tapis se remet à chauffer ... 30 minutes sont déjà passées !!!
Le temps de ranger tout que plusieurs ouvrières sont déjà en train de récupérer des graines et les engranger, ce qui attire Sa Majesté qui vient voir ce qui stimule autant les ouvrières.
Bref elles sont "contentes" du ménage ... "l'ouvrier" Ko-cha a bien rempli sa fonction pour la colonie !! vais pouvoir grignoter du pain la tête en bas et aller au lit moi !! :afro:

Ko Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ko-cha



Nombre de messages : 118
Age : 45
Localisation : Val-de-Marne (94)
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Le blog de Ko-Cha............... (31/03/2010 => 23/02/2013).   Jeu 22 Avr 2010, 08:35

22/04/2010

6h10 : mais où se trouve la Reine ??
Ce matin comme chaque fois que je mets les pieds par terre, je vais voir avec une lumière très pâle si tout se passe bien.
Cela fait plusieurs jours que personne ne va dans la partie "largeur" (qui est super propre d'ailleurs), il n'y a toujours personne.
Dans la partie longueur, personne non plus du côté des salles sèches ... bizarre car c'est là qu'elles sont le matin depuis 3 semaines quand elles ne sont pas dans la partie largeur.
Du coup j'augmente un peu la lumière pour en avoir le coeur net ! Elles semblent toutes se trouver dans la partie la plus humide du nid ... du coup mon hypothèse comme quoi quand la température est plus fraîche elles préfèrent une chambre plus sèche tombe à l'eau (mais je me doutais bien que 3 petites semaines d'observations ne serait pas suffisantes pour élaborer des théories hihi clown ) ... mais bon en regardant bien pas de traces de la Reine confused
Et puis je l'aperçois ... elle est là, tranquillement en train de se balader dans l'aire de chasse à l'endroit où vont toutes les ouvrières avec les larves et nypmhes (et à l'endroit où elle était déjà venue se réchauffer). Je pense que l'odeur forte des ouvrières et du couvain la mettent très en confiance. Et puis après avoir fait sa petite ronde elle rentre dans le nid.
Quand je retourne la voir vers 7h00 (alors que le tapis chauffe depuis 15 minutes), elle est avec les ouvrières dans la chambre la plus humide et déjà des larves sont amenées dans l'aire de chasse sur la vitre chauffée.
A noter qu'il me semble avoir aperçu une grappe d'oeufs ... mais à confirmer car ça peut aussi bien être du pain.

Ko Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ko-cha



Nombre de messages : 118
Age : 45
Localisation : Val-de-Marne (94)
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Le blog de Ko-Cha............... (31/03/2010 => 23/02/2013).   Dim 25 Avr 2010, 10:19

25/04/2010

Courbes de températures
Afin de pouvoir vérifier l'efficacité du tapis sur 24 heures, j'ai noté avec précisions tout au long de la journée les différentes températures et je les ai reportées sur un graphique (cliquer pour agrandir):



A ces températures, j'ai ajouté une courbe de tendance (en noir) pour les températures de la sonde qui donne une idée des variations de température "moyenne" à l'intérieur du nid (c'est juste pour donner un ordre de grandeur).

En plus du graphique, voici les quelques explications pour certaines des variations :
de 5h00 à 8h00 : le chauffage central chauffe / arrêt à 8h00 ce qui a pour effet de faire baisser lentement la température marquée "15 cm de la sonde" car également à 2m du radiateur (juste en face)
11h00 : le soleil commence à taper sur les volets ce qui a pour effet de monter la température de la pièce
17h45 : ouverture de la fenêtre avec les volets à 3/4 clos
21h00 : ouverture en grand de la fenêtre et des volets.
22h00 : fermeture de la fenêtre.

En constatant les températures relativement élevées et le fait que l'évaporation de l'eau de la réserve a été plus rapide que d'habitude, j'ai ajouté 14ml d'eau.

Une larve plus grosse que les autres
Je n'arrive toujours pas à savoir s'il y a des oeufs (à cause de la buée) mais je pense que non.
En revanche une des larves si elle est à peine plus longue que les autres (environ 4 mm) est beaucoup plus grosse que les autres ... elle est en fait de la même taille que le gastre de la Reine alors que la plupart des autres sont plus courtes et surtout moins épaisses. On verra quelle sera la taille de la nymphe. Quoi qu'il en soit elle est toujours trimballée à côté de la Reine et il y a toujours des ouvrières qui l'entourent et lui donnent à manger.

Ko Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le blog de Ko-Cha............... (31/03/2010 => 23/02/2013).   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le blog de Ko-Cha............... (31/03/2010 => 23/02/2013).
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Du nouveau a AGLOU PLAGE
» AETOT - Fjord PP né en 2010 - adopté en janvier 2013 par Sandrine
» EQUIRANDO 2010
» Salon vivre autrement Paris 2009-2010...et 2014 déjà !
» Emission D&CO Prime Time 17/05/2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AUTOUR DE LA FOURMI MESSOR BARBARUS :: LA FOURMI MESSOR BARBARUS :: 7. BLOGS :: 7.0 BLOGS DES MEMBRES :: 7.01 LES BLOGS-
Sauter vers: