AUTOUR DE LA FOURMI MESSOR BARBARUS

Pour les passionnés de l'espèce
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Optimisation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nico



Nombre de messages : 28
Age : 46
Localisation : Hautes-Alpes
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Optimisation   Dim 23 Aoû 2009, 13:01

Bonjour à tous,

Petit nouveau sur ce forum, je tenais tout d'abord à vous saluer et vous féliciter pour les nombreux conseils importants qu'on y trouve.

Voilà, ça fait 24h que ma colonie est arrivée, avec son nid, ses accessoires et tout et tout.
Une colonie déjà très fournie, car dans le tube livré, c'est pas moins d'une bonne quarantaine de fourmis au bas mot qui occupaient les lieux.

J'ai opté cette fois, contrairement aux fois précédentes, à l'achat de l'ensemble colonie-nid et accessoires, pour tenter le coup, chez fourmi.fr. Jusqu'ici, j'avais essayé par moi-même l'élevage de fourmis (des lasius, des formica rufa et charpentières), mais en pleine terre et bien sûr, sans grand résultat. Pour cette idée de "reproduire au plus près le milieu naturel des espèces", j'en suis revenu : moisissures, champignons, trop d'humidité, trop de parasites. Et en pleine terre bah... on ne voit plus grand chose. De plus, à part la lasius, les espèces prélevées étaient plutôt Deux autres tests :
1) Mélange lait+ miel (bio !) + complément vitaminique : peu de succès (trop liquide sans doute),
2) Pâte alimentaire concassée en petits morceaux : succès moyen (trois morceaux rentrés au nid pour stockage.

Concernant l'eau :
J'ai reparcouru les pages de ce forum pour en savoir davantage : boivent-elles à même une source liquide ou se contentent-elles de l'humidité ambiante ? J'ai testé deux solutions : un petit réservoir rempli à moitié, creusé à l'arrache faute d'autres moyens dans le polystyrène, puis un morceau d'essuie-tout imbibé. A part quelques rares passages, peu de fourmis ont ressenti le besoin de s'y désaltérer. Pour le moment.

Hygiène :
Pour éviter au maximum le risque de pollution par moisissures ou acariens, je dépose toute source de nourriture sur un support facile à ôter dans l'ADC, et non pas directement sur son sol. Cela n'évite pas le risque de pollutions à l'intérieur du nid, une fois la nourriture stockée par les fourmis, mais au moins côté ADC, j'en garanti la propreté.

Température :
Côté température, je n'ai pas beaucoup de choix. Habitant dans une seule pièce, et ne disposant pas de matériel apte à réguler la température (peut-être m'en fabriquerais-je un jour), la température demeurera celle de la pièce. J'espère que sur ce point, ça ne posera pas trop de problème lors des diapauses ou en cas "d'accidents climatiques"...

Stress :
J'ai remarqué, comme beaucoup de membres de ce forum, que cette espèce était particulièrement craintive. Une jeune colonie étant fragile, j'ai pris le parti de les déranger le moins possible par des observations régulières pourtant bien tentantes. J'ai recouvert la moitié du nid d'un carton pour maintenir les galeries occupées par la gyne dans l'obscurité et limite au maximum le déplacement du nid (qui tient presque dans une main, d'où tentations lol! ).
Je n'ouvrirais le passage à la lumière que progressivement, en fonction de l'évolution du nombre de fourmis naissantes et sur des périodes de une à deux semaines d'intervales. Le but est de donner à la fois toutes les conditions optimales évitant le stress, tout en les habituant progressivement à la lumière pour les observations futures. On verra.

Voilà pour ces premières 24 heures

A bientôt sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lepouvoirdelafourmi

avatar

Nombre de messages : 73
Age : 22
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: Re: Optimisation   Dim 23 Aoû 2009, 13:18

Nico a écrit:

Température :
Côté température, je n'ai pas beaucoup de choix. Habitant dans une seule pièce, et ne disposant pas de matériel apte à réguler la température (peut-être m'en fabriquerais-je un jour), la température demeurera celle de la pièce. J'espère que sur ce point, ça ne posera pas trop de problème lors des diapauses ou en cas "d'accidents climatique
Pour toutes mes fourmis(Lasius sp, Crematogaster s., Pheidole p., Messor b.), je n'ai jamais utilisé thermostat, box de chauffage,...
Et elles ne s'en sont jamais dérangées.
Pour la diapause, je les mets dans ma cave où il y fait de 3 à 9° en plein hiver.
Si tu es en appartement, tu peux les mettre sur un balcon, mais alors il faut mettre une protection(par exemple,les mettre dans une boite à chaussure enroulées dans des essuies) pour, au cas où il ferait - de 0°, qu'elles ne gèlent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico



Nombre de messages : 28
Age : 46
Localisation : Hautes-Alpes
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Message tronqué   Dim 23 Aoû 2009, 13:21

Désolé, une partie a été effacée avant "Deux autres tests" Embarassed

Installation du nid :
Après les 5 heures conseillées d'humification (première humidification = remplissage de la réserve jusqu'à effleurement du bas de la colonie), j'ai retiré l'un des deux cotons du tube et déposé délicatement la colonie sur l'ADC. Au vu du nombre de fourmis présentes dans le tube et de la probable exiguïté des lieux selon le point de vue de mes Messors, que témoignait déjà les tentatives de forage durant l'humidification, celles-ci n'ont pas attendu leur reste pour sortir investir l'ADC, l'explorer, adopter le nid puis tout déménager d'un seul d'un seul. Total, en moins d'une demi-heure, le bail fut signé, gyne et ouvrières affairées dans les galeries.
Mission accomplie !

Nourriture :
Durant leur installation, je leur ai donné quelques graines de celles livrées avec le kit. Même chose : une demi-heure et tout fut stocké (hormis deux graines encore présentes dans l'ADC, d'où une question théorique sur la capacité de ces insectes à estimer leurs besoins exacts en fonction de la population et de l'espace disponible (?)).
Après lecture d'un message de ce forum concernant le jaune d'oeuf dur, j'ai tenté l'expérience ce matin pour voir. J'y ai ajouté un saupoudrage de composé vitaminique (lui aussi livré dans le kit). Cela n'a pas fait un pli : en moins de deux minutes, une quinzaine d'ouvrières étaient dessus, et ce fut un véritable plaisir de les voir rapporter avec tant d'engouement cette manne au nid. C'est dans ces moments-là qu'on mesure l'extraordinaire organisation des fourmis. A ce titre, les Messors sont particulièrement actives.

(Voilà pour l'essentiel du message tronqué :geek: )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico



Nombre de messages : 28
Age : 46
Localisation : Hautes-Alpes
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Diapause   Dim 23 Aoû 2009, 13:24

Salut et merci pour ta réponse.

Et bien, c'est un peu le point dur cette question de température, car je n'ai ni cave, ni balcon et le rebord de fenêtre est beaucoup trop petit pour y déposer quoi que ce soit. Le frigo aussi est petit, donc...
Peut-être tenter sans diapause ou trouver un lieu en-dehors de chez moi, je ne sais pas encore.

Bon dimanche,
Nico
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lepouvoirdelafourmi

avatar

Nombre de messages : 73
Age : 22
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 02/06/2009

MessageSujet: Re: Optimisation   Dim 23 Aoû 2009, 14:02

J'ai déja passé des hivers sans diapause, mais jamais avec des Messor.
Demande à Bob ;-) ( c'est robert, Helsen)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florent

avatar

Nombre de messages : 1442
Age : 27
Localisation : Aubagne 13 (Ancien modérateur).
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Optimisation   Dim 23 Aoû 2009, 21:54

tu as de la chance, d'avoir obtenu pour un départ une quarantaine d'ouvrières, ainsi ta colonie à eu une certaine facilité à déménager, à résister au transport et aux stress. L'évolution future de ta colonie ne peut être qu'avantagé par cela, le plus long étant de 0 à la centaine d'ouvrière.

Pour ce qui est des nid de fourmis.fr, tu sais peut être déjà que certain membre du forum dont moi sommes en désaccord avec ce genre de nid, tu pourra trouver diverse critique dans la rubrique adapter, ( trop petit, cher etc...). Mais bon je pense que la première année, en fonction du modèle il te suffira.

Ce nombre important (40 ouvrières) ta déjà permis d'observer le stock de graines et l'exploration de l'adr. Une épopée pour ceux qui on obtenue leur colonie avec seulement une dizaine d'ouvrière ou la gyne seule.

Pour l'eau, l'humidification suffi amplement, du moins au début, ma colonie d'aujourd'hui 3000 ouvrières vient à peine de recevoir son premier abreuvoir. depuis le début, l'humidité du nid les alimentes

Pour l'hygiène, un petit passage au congélateur pour les graines cueilli et même acheté on ne sais jamais. si tu le souhaite tu peux les nourrir exclusivement de graines, c'est ce que je fais et ça leur va très bien.

Pour la température, l'été chez moi il fait chaud (30°C dans ma chambre) si chez toi il fait plus frai je te conseille de chauffer un peu ( lampe de bureau sur un coin du nid). Pour l'hiver et la diapause nous en parlons dans la rubrique adapté.

Pour l'obscurité je te conseille de laisser un cache sur l'adr, et de faire tes observations à faible lumière (le soir par exemple) de préférence, ça leur évitera pas mal de stress.

Florent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico



Nombre de messages : 28
Age : 46
Localisation : Hautes-Alpes
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Optimisation   Lun 24 Aoû 2009, 10:03

Salut Florent,

Oui, c'est une sacré chance en effet !
Concernant le nid, j'en aurais bien conçu moi-même, il y a beaucoup de blogs où leur réalisation est bien expliquée, ce n'est pas très compliqué. Le seul problème : place et outils. Je viens à peine d'emménager et je vis dans une chambre.
Je suis tombé hier soir seulement sur le magazin en ligne allemand "Antstore", qui semble fournir un choix plus vaste de solutions. Quand la colonie sera plus importante j'irais regarder par là, à moins que d'ici là je puisse concevoir moi-même mes propres nids, ce qui serait encore mieux.
J'ai vu qu'ils ont même les systèmes de régulation (température / humidité) pour lesquels j'étais prêt à étudier la conception (mon autre passion : l'électronique). Mais est-ce utile ?... peut-être en cas d'absence prolongée ?
En revanche, je ne suis pas trop d'accord pour vendre comme ils le font des fourmis non endémiques (tropicales notamment). Si l'utilisateur en a marre et les balance dans la nature, on risque de se retrouver avec la même situation que pour la tortue de Floride...

Pour le stockage des graines, il y a du neuf :
Après avoir rentré presque toutes les graines au nid, elles en ont, quelques heures plus tard, ressorti les 3/4 pour les éparpiller dans l'ADC. Quid ? Trop d'humidité à un moment donné ?
En revanche, celles qu'elles gardaient au nid sont en cours de mastication. Je commence à percevoir quelques grappes de pain de fourmi.

Le couvain :
Très pauvre à la réception, deux-trois oeufs tout au plus et encore très petits. En tentant de les repérer ce matin, je ne parviens plus à les voir : soit ils ont disparu, soit je les confondrais avec les pains de fourmi. A suivre...

Pour l'eau, le réservoir se vide doucement, car la chaleur de la pièce est assez importante en ce moment, ce doit être comme chez toi, vers 30°C au plus fort de la journée. Le taux d'humidité a dû baisser en conséquence, mais j'essaye de voir selon leur comportement à quel niveau je dois laisser l'eau de ce réservoir pour garantir une humidification satisfaisante. Cela dit, pourrais-tu pour être sûr me donner les signes principaux qui indiquent un manque d'eau ? L'absence supposée des oeufs serait-elle liée ?

Je ne pense pas avoir besoin de chauffer ici, le climat est méditéranéen, malgré l'altitude. Comme dit plus haut, en ce moment je frise les 30°C chaque jour au plus fort de la journée, ce qui n'est pas sans me rendre patraque par ailleurs.
Une vraie fournaise.

Pour la lumière, j'ai installé un cache dès le départ. Il recouvre la moitié inférieure du nid, ce qui permet à la gyne de rester au calme. Je ne l'ôte que dans la pénombre du soir, pour observer. Et un peu tôt le matin. La clarté est chez moi assez réduite, il y a déjà une certaine pénombre naturelle. A partir de quand ce cache peut-être retiré ? Et selon quelle progression ?

J'irais tout à l'heure dans les collines avoisinantes chercher des graines sauvages et veillerais à en séparer les variétés. Y a-t-il des variétés contre-indiquées (toxiques, germant trop facilement, développant des moisissures,...) ?

Merci à toi,
Nico
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florent

avatar

Nombre de messages : 1442
Age : 27
Localisation : Aubagne 13 (Ancien modérateur).
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Optimisation   Lun 24 Aoû 2009, 10:25

salut,

- je ne pense pas qu'un système trop compliqué de gestion de l'humidité et de la température soit nécessaire, l'idéal est un nid à l'autonomie suffisante, et la température d'une pièce de vie est amplement suffisante. Beaucoup d'éleveur élève la température de leur colonie toute l'année, je pense que 30°C 6 mois dans l'année est une erreur, je pense que les fourmis ont besoin de voir venir les saisons comme dans la nature.
Je ne connais pas ton nid, mais je pense qu'une mise en place d'un système électronique serait superflue, mais pourquoi pas.

-Pour le stockage des graines, chez moi quand elles les ressorte c'est que l'humidité dans le nid devient trop importante, en fait, normalement mon nid est suffisamment grand pour permettre des espaces plus ou moins humides, mais il arrive parfois que l'apport d'eau soit trop important. Mais il est aussi possible que tes fourmis aient mal anticipé cette humidité et aient ensuite décider de ressortir les graines, bref ne t'inquiète pas trop elles auront besoin d'un temps d'adaptation.

C'est surtout sur ce point que les nid de fourmis.fr coince, étant petit ils ne permettent généralement pas "une mixité des conditions de vie". Quand ta colonie deviendra plus importante, je te conseille d'acheter un second module de nid, qui celui ci restera sec, ainsi tes barbarus pourront stocker les graines dans ce module. (si tu ne peux toujours pas en construire un, sinon tu as un excellent tuto de bob dans la rubrique nid, qui montre la fabrication d'un nid type janet, l'idéal pour moi.).

-pour la lumière, je n'ai jamais retirer le cache de mon nid, pour rester le plus porche possible de la nature. c'est un choix, mais je pense que leur laisser un cache supprime un élément stressant même lorsque la colonie est censé s'habituer.

-Pour les graines n'oublie pas de les passer 24h au congélateur, sinon les acariens se feront une joie de tes barbarus.

Florent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico



Nombre de messages : 28
Age : 46
Localisation : Hautes-Alpes
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Optimisation   Lun 24 Aoû 2009, 10:41

Merci, ça me rassure.
J'avais soupçonné effectivement un excès d'humidité, et c'est pourquoi je ne rajoute pour le moment pas d'eau.
Pour le second nid, j'y songeais dès le départ.
Il existe je crois des nids avec deux réserves d'eau placés dans le fond, permettant de scinder en deux zones l'humidification du nid ? Selon ce principe, même avec un petit nid comme le miens, il serait possible d'ajouter une séparation du réservoir.

Le congélo oui, je l'avais lu à plusieurs reprises, c'est enregistré Wink

Pour les oeufs, c'est simple : ils ont viré du blanc au brun-noir et une grappe de fourmis étaient dessus ; je ne pouvais pas les voir, à la fin tout s'explique Laughing

Nico
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alldeus

avatar

Nombre de messages : 68
Age : 34
Localisation : Le Havre (76)
Date d'inscription : 17/07/2009

MessageSujet: Re: Optimisation   Lun 24 Aoû 2009, 11:10

Salut!
J'ai aussi acheté chez fourmi.fr le kit biorama pyramide que j'ai reçu le 15 juillet. J'avais 30 ouvrières ou un peu moins. Il y a eu des décès mais aussi des naissances. J'arrive désormais à 35 et le couvain est assez important.
Donc selon moi avec de bonnes conditions tu vas voir ta population augmenter rapidement! Je laisse le biorama en plein jour mais elles se sont installées du côté le moins exposé et elles semblent pas stressées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico



Nombre de messages : 28
Age : 46
Localisation : Hautes-Alpes
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Optimisation   Lun 24 Aoû 2009, 14:46

Confirmation !
Je reviens de ma collecte de graines sauvages. Une vingtaine de variétés, laissées sur pied pour tester si elles vont les y chercher et étudier comment elles séparent les grains des panicules, épillets, et autres gousses. Mais tout cela attendra un ou deux jours : direct au congélateur en attendant !

Oui donc confirmation Smile
J'ai jeté un oeil en tentant de ne pas trop les déranger. Déjà elles ont produit une grande quantité de pain de fourmi, mais plus surprenant encore, une petite grappe d'oeufs vient de paraître, tandis que les autres larves (ou nymphes ?) sont à présent bien visibles et plus nombreux que je ne le pensais initialement.

La réserve d'eau n'a toujours pas été complétée, elle continue à s'assécher petit à petit. Par précaution, une source d'eau régulièrement alimentée leur a été donnée sur l'ADC. Mais elles semblent s'accomoder de peu d'eau pour le moment. Je garde un oeil prudent là-dessus et au moindre signe compléterais le manque.

Ce régime, complété avec la tranquilité conférée par le cache contre la lumière, semblent probants.

Après le tri des graines et leur mise au congélo, je ferais un petit nettoyage de l'ADC qui est plutôt encombré là...

A suivre...
Nico
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florent

avatar

Nombre de messages : 1442
Age : 27
Localisation : Aubagne 13 (Ancien modérateur).
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Optimisation   Lun 24 Aoû 2009, 16:37

tu es sur la bonne voie, en effet, le couvain présent dans ta colonie est bon signe.
Une nymphe est de la forme de la fourmis mais toute recroquevillé sur elle même, tout les éléments anatomique de la future fourmis sont visible, une nymphe ne grandis plus, elles se colore puis de déploie pour donner l'imago.
Une larve à l'inverse est nourris, à la forme d'un petit asticot blanc et pas d'une fourmis classique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico



Nombre de messages : 28
Age : 46
Localisation : Hautes-Alpes
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Optimisation   Lun 24 Aoû 2009, 19:19

Je ne savais plus la différence entre nymphes et larves, merci.

J'ai un autre grand avantage : mon boulot. Il me donne largement le temps et la disponibilité pour tout surveiller vu que je bosse à domicile.

Par exemple l'hygrométrie. Comme je ne sais pas trop quelles sont les limites acceptables, je continuais à laisser l'eau s'évaporer, jusqu'à ce qu'un signe m'indique qu'il fallait rajouter de l'eau et prendre ce repère pour la prochaine saison chaude.
Pour m'aider, j'utilise un bout d'essuie-tout roulé en boule et posé dans l'ADC, que je trempe régulièrement quand il est sec. Jusqu'ici, aucune fourmi n'est venu s'y désaltérer depuis samedi. Mais peu après mon retour de collecte de graines, j'aperçois une puis deux, puis trois fourmis en train de lécher ce point d'eau que je venais tout juste de remplacer.

Signe que l'eau vient à manquer sans doute. Si ce repère est effectivement directement lié à l'état hygrométrique du nid, alors on pourrait se servir de la méthode comme indicateur, intervenant bien avant les catastrophes.

Nico
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico



Nombre de messages : 28
Age : 46
Localisation : Hautes-Alpes
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Optimisation   Mar 25 Aoû 2009, 22:26

Ce qu'il y a de charmant avec ces petites bêtes, c'est qu'il y a toujours quelque chose à raconter, c'est le popotin du jour pour ne plus voir le temps passer.

Alors, outre l'expérience citée ici : http://messorbarbarusbob.naturalforum.net/4111-graines-et-baies-sauvages-f16/premier-test-avec-les-plantes-seches-recoltees-t686.htm, et d'ailleurs peu de temps après, toute la colonie s'est déplacée sur une nouvelle face du nid, plus petite, mais située plus à l'ombre et avec moins d'humidité, car une légère inclinaison force l'eau restante dans la réserve à s'accumuler sur le côté qui lui fait face.
Supposition : l'ombre ça se comprend vu que j'avais ôté plusieurs heures durantes le cache, suite au déplacement de la gyne qui avait décidé de s'installer plus haut, en pleine lumière.
Mais cela ne suffit pas à expliquer ce déplacement. Je pencherais plutôt pour la teneur en humidité, très réduite dans leurs nouveaux locaux, et ainsi plus adaptée au stockage des graines. Une théorie qui recoupe leur récent déstockage de graines plus anciennes, les premières que le leur avais données, d'abord rentrée quasiment entièrement, puis ressorties progressivement jusqu'à tout revider. Ce que je ne m'explique en revanche pas, c'est pourquoi la première fois elles n'ont pas déménagé de la sorte ? Peut-être que l'évaporation n'était pas encore assez prononcée à ce moment sous cet endroit.

Là elles sont toujours en train de récolter des graines. Pour un stock c'est un stock ! J'ai repéré leurs préférées parmi une vingtaine de variétés de plantes à graines. Me reste plus qu'à chercher le nom de ces dernières et je vous les communiquerais avec des liens dans un prochain message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico



Nombre de messages : 28
Age : 46
Localisation : Hautes-Alpes
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Optimisation   Mar 25 Aoû 2009, 22:42

Ah ben non, c'est plus subtil que ça : elles continuent à rentrer des graines dans leur "ancien" nid. A croire qu'elles ont réellement l'intention de le remplir à rabord de graines ! Aller hop, zou la reine, le couvain, les ouvrières ! Place aux graines, allez déménager ailleurs, non mais !
C'est un placement comme un autre les graines, une valeur-refuge comme on dit. Mieux que l'or : ça se mange Laughing

Elles me donnent des idées, tien au fait : avec la crise alimentaire mondiale et tout et tout... c'est combien que c'est côté en bourse le blé déjà ? Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fafab

avatar

Nombre de messages : 60
Age : 22
Localisation : Eure et Loir
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: Optimisation   Mer 26 Aoû 2009, 00:28

moi je prefere le pez Cool
je comprend pas le nid avec reservoir "couper en deux" quel est la forme du nid???? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico



Nombre de messages : 28
Age : 46
Localisation : Hautes-Alpes
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Optimisation   Mer 26 Aoû 2009, 07:35

Oui, les explications étaient pour le moins minimalistes :
J'ai un biorama, sa taille est de 140x85mm en surface interne. Le nid en BC (ou plâtre ?) est encastré dans sa boîte de plexi et repose à 10mm au-dessus du fond. Cet espace libre sert de réservoir d'eau pour l'humidification.
Ce biorama est posé sur un support légèrement incliné (une différence d'un millimètre sur la longueur du biorama).
Après avoir effectuée la première humidification samedi dernier, et au vu de la chaleur qui faisait, beaucoup d'eau s'est évaporée de sorte à ce que la partie la plus haute a fini par s'assécher. Il n'y a pas de séparation physique, c'est l'inclinaison qui sépare la zone humide de la zone sèche.

Comme les bioramas de surface rectangulaire sont munis de quatre faces, chacune creusée sur deux étages de galeries pour accueillir les fourmis, mais séparées les unes des aurtes, les fourmis ont le choix de s'installer dans l'une ou l'autre suivant leur préférences climatiques ou suivant l'éclairage offert.

Après l'épisode de déménagement cité hier, elles ont fini par redéménager, cette fois juste en face de leur emplacement inital, soit deux déménagements en un jour. Cette fois, à ce que j'observe ce matin, elles semblent s'y être accomodées pour un bon moment. Une conjonction de facteurs les y ont amené sans doute : baisse de température à la faveur de la nuit, problème de place pour stocker les graines qu'elles continuent de récolter dans les plants plantés sur l'ADC,...

Toutefois, par précaution, ne sachant trop interpréter ce comportement, j'ai ajouté un peu d'eau dans le réservoir. Un manque d'eau pourrait lui aussi expliquer ce phénomène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Optimisation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Optimisation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conseil d'optimisation de filtration
» optimisation filtration
» Logiciel optimisation de découpe de panneaux de bois
» Optimisation insert de cheminée
» Diminution du taux d'éclosion d'artémias avec le temps...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AUTOUR DE LA FOURMI MESSOR BARBARUS :: LA FOURMI MESSOR BARBARUS :: 4. L'ELEVAGE EN PRATIQUE :: 4.07 Optimisation de l'élevage-
Sauter vers: