AUTOUR DE LA FOURMI MESSOR BARBARUS

Pour les passionnés de l'espèce
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Noyade des ouvrières

Aller en bas 
AuteurMessage
NaGa



Nombre de messages : 21
Age : 39
Localisation : Namur (Belgique)
Date d'inscription : 25/11/2013

MessageSujet: Noyade des ouvrières   Ven 23 Mai 2014, 10:12

Bonjour à tous,

J'ai une gyne qui est dans un double tube à essai avec ses ouvrières. C'est une gyne de 2013, elle a ses premières ouvrières, leur nombre est monté à 9, mais, depuis quelques jours, j'en 'perds' régulièrement car elles vont se 'noyer' dans la condensation du tube qui contient l'ouate et la réserve d'eau ...

J'ai 'sêché' le tube hier et enlevé 3 cadavres .. mais ce matin, il y en a encore une qui semble s'être noyée .. c'est une hécatombe ...

Auriez vous des pistes qui me permettent de régler ce souci ??

Merci à tous !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robert,Helsen
Admin
avatar

Nombre de messages : 1795
Localisation : Ronse / Renaix (Belgique)
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Noyade des ouvrières   Ven 23 Mai 2014, 11:47

- J’aimerais que tu précises le système « double tube » car si ceux-ci sont juxtaposés (c’est-à-dire que le premier prolonge le deuxième) il y a un manque d’air si la connexion est dépourvue de petit trou d’aération. Cela en résulte, en toute logique, une condensation importante. En ce qui concerne les noyées, il faut savoir (très important) que les fourmis peuvent supporte une apnée  prolongée de plusieurs jours. Je te conseille de placée celles qui te semblent mortes (en effet) sur un bout de papier essuie-tout et attendre quelques jours (attention aux évasions). Cela de paraitra certaine invraisemblable mais j’en ai fait personnellement plusieurs fois l’expérience. (Fourmis noyées dans une cornière remplie d’eau +> antiévasion).
A+bob

_________________
Robert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://messorbarbarusbob.naturalforum.net
NaGa



Nombre de messages : 21
Age : 39
Localisation : Namur (Belgique)
Date d'inscription : 25/11/2013

MessageSujet: Re: Noyade des ouvrières   Ven 23 Mai 2014, 12:13

Salut BOB !

En effet, les tubes sont juxtaposés et donc, pas d'échange d'air avec l'extérieur. Cela dit, ce sont de 'longs tubes' (voir https://servimg.com/image_preview.php?i=4&u=18748531) qui contiennent donc une réserve d'air considérable.

C'est probablement la cause de la condensation, je vais voir pour percer quelques trous dans le tuyau qui fait la jonction.

Concernant les noyades, j'ai eu le réflexe de les sortir et le mettre sur du buvard, et hop .. disparues .. donc, elle n'étaient probablement pas mortes tout a fait.. mais du coup, elles ont pris la clé des champs ...

On apprend de ses erreurs Wink

Dans un autre registre, j'ai commencé mes premiers tests de 'coulage de nid'. Je posterai là dessus d'ici quelques temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NaGa



Nombre de messages : 21
Age : 39
Localisation : Namur (Belgique)
Date d'inscription : 25/11/2013

MessageSujet: Re: Noyade des ouvrières   Ven 23 Mai 2014, 12:50

Voilà, je viens de supprimer le second tube et rassembler tout le petit monde dans un seul tube fermé par un coton moins serré, afin de permettre les échanges d'air avec l'extérieur.

C'est moins joli, mais si c'est plus efficace et m'évite de perdre bêtement des ouvrières, ça me convient parfaitement Smile

Merci BOB pour les conseils !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robert,Helsen
Admin
avatar

Nombre de messages : 1795
Localisation : Ronse / Renaix (Belgique)
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Noyade des ouvrières   Ven 23 Mai 2014, 17:15

- Tu pourrais, éventuellement, prolonger le tube à essai par un flexible. Cela augmente le volume et conjointement facilite la distribution de la nourriture (il suffit d’avoir un deuxième flexible). En plus, il n’y aura plus aucun problème de nettoyage ou d’ajouter de la flotte si le tube est complètement asséché. Il suffit d’ajouter un nouveau tube (côté bouchon d’ouate) et d’attendre patiemment que ce petit monde déménage. L’avantage du flexible est que l’on peut augmenter sa longueur selon les besoins de la colonie. Tu pourras ainsi garder ta colonie une année supplémentaire avant de la transférer dans un nid plus spacieux (en plâtre bien sûr !?).
A+bob  Wink

_________________
Robert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://messorbarbarusbob.naturalforum.net
NaGa



Nombre de messages : 21
Age : 39
Localisation : Namur (Belgique)
Date d'inscription : 25/11/2013

MessageSujet: Re: Noyade des ouvrières   Ven 23 Mai 2014, 17:19

Je note Wink

Vu que la 'colonie' est retombée à 6 individus + gyne, ça me donne le temps de voir venir Wink

Merci pour tous ces conseils !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LLO
Admin
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 38
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 05/02/2011

MessageSujet: Re: Noyade des ouvrières   Ven 23 Mai 2014, 21:43

La condensation dans un tube est généralement un mauvais signe... Attention à l'asphyxie !!
 Razz Excellente réponse de Bob !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NaGa



Nombre de messages : 21
Age : 39
Localisation : Namur (Belgique)
Date d'inscription : 25/11/2013

MessageSujet: Re: Noyade des ouvrières   Lun 26 Mai 2014, 12:34

Ce matin, 2 ouvrières 'emprisonnées' dans le coton ... antennes bougent toujours mais sont 'inertes' ..
Les ai libérées, mais survivront-elles ?
Moi qui étais content du 'départ', 9 ouvrières en quelques jours .. la situation s'est salement détériorée en peu de temps ..
Il n'en reste que 3 qui sont 'actives'  Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robert,Helsen
Admin
avatar

Nombre de messages : 1795
Localisation : Ronse / Renaix (Belgique)
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Noyade des ouvrières   Lun 26 Mai 2014, 13:44

- Le problème est bien souvent lié à un mauvais placement du coton. C’est-à-dire qu’un coton trop serré peut éventuellement asphyxier la colonie. D’autre part, un coton légèrement pressé stimule les évasions et c’est ainsi que les ouvrières (même la reine) restent accrochées aux peignes (strigile) dont sont pourvues les pattes (et d’une espèce de petit ergo => crochet). C’est ainsi que certaines se font amputer d’une patte et d’autres n’y survivront pas. Delà que j’ai toujours préconise d’introduire immédiatement les reines dans un petit nid en plâtre. (Dépourvu, évidemment, de coton). N’oublie pas de mettre un cache autour du tube à essai : ceci pourrait déjà atténuer quelque peu le problème.
A+bob

_________________
Robert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://messorbarbarusbob.naturalforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Noyade des ouvrières   

Revenir en haut Aller en bas
 
Noyade des ouvrières
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sondage dispositif anti noyade
» Noyade de mes poussins
» Un bracelet gonflable anti-noyade
» toujours se méfier
» Les sceptiques seront confondus....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AUTOUR DE LA FOURMI MESSOR BARBARUS :: LA FOURMI MESSOR BARBARUS :: 4. L'ELEVAGE EN PRATIQUE :: 4.02 Nécrologie-
Sauter vers: