AUTOUR DE LA FOURMI MESSOR BARBARUS

Pour les passionnés de l'espèce
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Conditions optimales pour le couvain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
deineiveu



Nombre de messages : 120
Age : 33
Localisation : Lille (France)
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Conditions optimales pour le couvain   Jeu 13 Aoû 2009, 10:34

Quels sont pour vous les conditions optimales pour le couvain de Messor barbarus ?
J'ai l'impréssion que je peux avoir plus de couvain encore.
Elles sont dans le module le plus sec du nid et le couvain est balloté du module le plus humide (et le plus chaud) au module le plus sec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robert,Helsen
Admin
avatar

Nombre de messages : 1787
Localisation : Ronse / Renaix (Belgique)
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Conditions optimales pour le couvain   Jeu 20 Aoû 2009, 20:13

deineiveu a écrit:
Quels sont pour vous les conditions optimales pour le couvain de Messor barbarus ?
J'ai l'impréssion que je peux avoir plus de couvain encore.
Elles sont dans le module le plus sec du nid et le couvain est balloté du module le plus humide (et le plus chaud) au module le plus sec.
Petite analyse Very Happy Very Happy Very Happy - Je crois qu’il très difficile de te répondre correctement, bien que ta question soit logique et pertinente. D’autant plus que les conditions optimales varie constamment en fonction de l’âge de la colonie. (Surtout la « barbarus »). Je crois qu’au départ, il faut de la chance : acquérir une gyne saine vigoureuse, ayant les qualités disons : une bonne mère (les facteurs génétiques) et très féconde (spermatecque bien rempli). La mortalité est déjà très importante après quelques mois de vie, sans que le vendeur ou l’éleveur en porte une part de responsabilité. Pour les conditions de captivité, il faut aussi y croire et donner les conditions optimales pour le long terme. Être donc d’optimisme dès le départ. L’emplacement de la fourmilière est primordial : lumière naturelle, tranquillité et une nourriture adéquate. Une hygiène stricte (vivre dans un dépotoir est toujours fatale pour une colonie quelque soit l’espèce). L’eau des abreuvoirs doit être limpide. Donner un espace suffisant pour qu’elles puissent s’épanouir, car elles sont bien conscientes de leurs captivités. Il faut à tout prix empêcher d’introduire une certaine oisiveté, donc un nid type monobloc sera toujours à prescrire comme tous les nids vendu dans les sites spécialisés. (sans aucune exception). Il est très important d’avoir une partie sèche (greniers pour les graines), un autre semi-humide et une aire de chasse plus éloignée des nids. Combien d’éleveurs ayant une aire de récolte attachée au nid introduisent, en plus, les graines devant la sortie du tube. Pourquoi ne pas, en plus, prédigéré leurs graines !!! Une distribution de graines variées tout en effectuant ceci parcimonieusement, c’est-à-dire, qu’il est préférable dans offrir quelques unes que de déposer 100 gr devant l’entrée du nid. En quelques mots Very Happy : il ne faut pas trop les gâter, car par la suite, comme les humains, elles deviennent du genre traîne-savates. La température de 24 à 28° me semble suffisante, sans qu’elle soit constante, c’est-à-dire un chauffage artificiel à commande thermostatique (de jour comme nuit est à prescrire). Il faut que couvain soit déplacé régulièrement. L’humidité doit être tout aussi variée : chaque évolution de la métamorphose exige des conditions bien précises.
Pour l’hiver, je suis, un adepte convaincu de la suppression de la diapause (il y a des réserves de graines, donc), mais un ralentissement est toutefois souhaité. La ponte se poursuit, donc encore plus de couvain !La distribution d’insectes n’est serte pas une nécessité, mais pour maintenir une certaine agressivité et la forme j’en distribue parfois, mais vivante (enfin…un petit coup sur le crâne pour les étourdir, sans plus). Très important, avoir un PC et s’inscrire sur notre forum. Voilà…et c’est sept ans que cela se passe plutôt bien. A+ bob

_________________
Robert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://messorbarbarusbob.naturalforum.net
 
Conditions optimales pour le couvain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Caractériqtiques optimales pour un bac
» Chrysalide
» artemia
» Quelle est la temperature idéale pour élevage Crystal Red ?
» mon petit 100l

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AUTOUR DE LA FOURMI MESSOR BARBARUS :: LA FOURMI MESSOR BARBARUS :: 4. L'ELEVAGE EN PRATIQUE :: 4.10 Fécondation / Ponte-
Sauter vers: